45

Excusez le désordre, les enfants créent des souvenirs

Alors que l’odeur du produit de vaisselle se mélange à celle de l’inox que l’on frotte, je repense à mes actions d’aujourd’hui. Et je me dis qu’indiscutablement, je suis la plus musclée de la famille. OUI.

Parce que je suis la seule à réussir à soulever le couvercle du bac à linge pour faire tomber à l’intérieur ce que ma joyeuse troupe pose dessus. Je suis aussi assez balèze pour soulever des tubes de dentifrices, et des brosses à dents pour les remettre à leur place.

C’est dingue ce que ça peut être lourd un bouchon de dentifrice. Et difficile à visser en plus. L’étendue de ma puissance va jusqu’à me donner le pouvoir de soulever des chaussures jusqu’à l’étagère devant laquelle elles sont posées.

Et même… Même les multiples flacons et serviettes que peut contenir une salle de bain partagée par 7 personnes, je suis assez costaude pour les ramasser et les ranger. Si… Alors ? Balèze ou pas ?

Ce gai fouillis qui s’installe dans la maison vient souvent tenter de me voler ma joie… Alors je me dis qu’ils construisent.

Ils construisent entre les murs de mon foyer. Ils construisent des souvenirs. Des moments précieux dont ils se souviendront  bien mieux que d’un carrelage bien astiqué.

Derrière chaque Wonder Mum à la patience musclée… des bâtisseurs à la truelle aiguisée.

 

promo-ebook

Je partage sur Facebook
  • Tabitha

    Je signale juste une petite faute dans l’avant dernier paragraphe « des momentS précieux »

  • C’est corrigé ! Merci beaucoup !

  • Delkap

    Rholala mince 🙂 Merci 😉

  • MOB

    🙂