On est toutes la Wonder Woman de quelqu’un - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

On est toutes la Wonder Woman de quelqu’un

Alice Corbaz 8 juillet 2021
Partager
l'article sur


On connaît toutes le piège des réseaux sociaux : les photos qu’on y trouve nous donnent l’impression que la vie des protagonistes est parfaite, que les mamans sont des ménagères hors-pair, en plus d’être des working-mom du tonnerre. 

Je le connais bien ce piège, et j’y fais particulièrement attention. 

Mais je me fais avoir quand même très souvent, surtout lorsqu’il s’agit de mamans qui font des super activités avec leurs enfants (il faut dire que le sentiment de ne pas réussir à faire moi-même des activités avec mes enfants, c’est ma corde sensible).

Et voilà que l’autre jour, après avoir posté une photo sur un réseau social, je reçois des messages d’amies du style :

« Wahou, jamais je pourrais ! »

ou encore

« T’es une Wonder Woman ! ». 

Comment, moi une Wonder Woman ? Jamais de la vie ! Et pourtant…

Et pourtant, sur ce coup là, ce que j’avais fait semble bien digne d’une Wonder Woman : mon fils de 2 mois en écharpe, j’ai fait des confitures ! 

C’était la période des fraises, et j’aime tellement ça qu’il fallait absolument que je fasse mes confitures de fraises maintenant (c’est en tout cas l’histoire que je me racontais). 

Alors j’ai fait, comme j’ai pu, avec ma réalité du moment,

à savoir un bébé qui se dit régulièrement « Dormir ailleurs que sur maman ? Nooooon ! »

Et après ça, j’étais à la fois crevée par cet effort trop conséquent (parce que oui, c’était vraiment trop pour moi de faire ça !), et en même temps fière de moi d’avoir réussi à le faire.

J’ai donc posté une photo de moi, sur laquelle on voit mes pots de confitures en fond, et mon fils bien emballé dans son écharpe. Loin de moi l’idée de me vanter, de narguer les autres, mais bien plutôt de célébrer mon succès ! Parfois, ça fait du bien 🙂

Mais en recevant les messages de mes amies, ça m’a fait bien réfléchir aussi.

Suis-je vraiment une Wonder Woman ? Et pire encore (pour moi en tout cas) : suis-je une vantarde qui veut montrer aux autres à quel point j’y arrive et elles pas ? Je suis toujours tellement accablée quand j’ai l’impression que d’autres font ça, ça me fait du mal à moi et aussi à l’idée que je me fais de la solidarité féminine et entre mamans. Alors je ne veux absolument pas donner cette impression !

Et pourtant, ce jour-là, en faisant des confitures avec un bébé accroché devant moi, je crois que j’ai été une Wonder Woman. 

Tout comme d’autres fois, ce sont mes amies qui sont des Wonder Women. 

  • Quand elles font des sorties en forêt pour ramasser des champignons avec leurs trois enfants en bas âge.
  • Quand elles arborent un grand sourire devant le salon plein de jouets partout, un balais à la main et motivée à tout ranger.
  • Quand elles montrent leur fille en train de faire de la peinture qu’elles ont fait elle-même.
  • Quand elles ont les repas de toute la semaine préparés, et que leurs enfants jouent sagement dans leur chambre.

Toutes des choses que je me sens moi-même incapable de faire et qui font que ce sont des Wonder Women pour moi. 

D’ailleurs, peut-être bien que, pour elles, faire des confitures, c’est trop, c’est inenvisageable. 

C’est vrai que nous avons toutes des activités qui sont pour nous plus faciles à faire que d’autres, qui nous demandent plus d’énergie, plus de ressources. Et qui nous procurent plus de plaisir aussi. C’est bien normal ! Et c’est bien normal aussi d’être fières de nous, lorsque nous vivons de belles réussites dans notre vie de maman !

Alors je tire deux leçons de cet épisode : 

Tout d’abord, prendre du recul sur les photos que je vois sur les réseaux sociaux, et partir du principe que si des mamans montrent leur réussite, ce n’est pas pour se vanter mais bien plutôt pour célébrer leur succès. Et célébrer avec elles ! Voilà une belle solidarité entre mamans 🙂

Et surtout, surtout, arrêter de me dévaloriser lorsque je les vois faire quelque chose que moi-même je me sens incapable de faire. Mais accepter que, pour cela, ce sont elles les Wonder Women, et pour d’autres choses, c’est moi, la Wonder Woman !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Alice Corbaz

Maman de deux enfants nés en 2018 et 2021, Alice est pasteure en Suisse et travaille principalement auprès des jeunes. Elle apprend chaque jour à conjuguer un peu mieux sa vie professionnelle et personnelle, aux côtés de son fabuleux mari. Passionnée par les questions de déculpabilisation, de découverte de soi et d’épanouissement personnel, Alice a plaisir à poser sur le papier et à l’écran ce qui habite ses pensées.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Vide ton lave-vaisselle avec amour
C’est en vidant la machine à laver la vaisselle pour la troisième fois de la journée que je me suis[...]
Je rougis
Je rougis. Souvent, facilement. En de multiples situations. C’est un phénomène difficile à vivre pour moi, car il trahit mes[...]
Le diagnostic : une carte au trésor
Quand le diagnostic tombe, qu’il soit soudain ou attendu depuis longtemps, les mots viennent cristalliser une réalité qu’on a plus[...]
Conception et réalisation : Progressif Media