Lettre à mes sœurs de cœur - Fabuleuses Au Foyer
Divers

Lettre à mes sœurs de cœur

Une Fabuleuse Maman 22 mars 2022
Partager
l'article sur


Chères petites et grandes sœurs,

Comme il est bon d’être entourée, surtout pour moi qui n’ai pas de sœurs dans la vraie vie. Comme il est bon d’être lue, moi qui aime écrire, mais doute souvent de mon talent.

Depuis que le nid ici s’est vidé, je connais le silence et les « miracle mornings » à gogo. 

Je pourrais tomber, assez facilement même, dans la désolation. 

Je pourrais vous confier ma difficulté certains matins à me lever, dans cette maison aux portes de chambres closes, silencieuses.

La façon dont je « prends mon tour » à la douche (sachant que nous sommes deux, et qu’il n’est plus question de se bagarrer à ce sujet),… et enfin la tournure de la préparation du petit-déjeuner. 

Tout va très vite. « Préparation » est un grand mot. 

Il fut un temps où je mettais plein de trucs sur la table, entre le lait et les céréales, le pain et de quoi tartiner, le thé, le café, le chocolat… sur fond de panne de réveil, d’emplois du temps collés sur le frigo, de conduites en voiture, ou d’horaires de train. C’était un festival matinal animé, parfois joyeux, parfois tendu, mais toujours bruyant ! 

Aujourd’hui, en tête à tête, deux bols et la théière, sans cérémonial,

sans grand tralala, parfois avec fond de musique, et surtout avec du temps et du calme.

Je pourrais me morfondre, déplorer cette vacuité, m’apitoyer sur cette « maman à vide » que je suis devenue.

On m’avait tellement dit qu’être maman, c’était « à vie », mais où sont mes petits ?

La bonne nouvelle, c’est que grâce à la dose de fabulosité que j’engrange depuis plusieurs années, je peux le dire haut et fort : la détresse n’est d’aucun secours !

  • D’abord car j’ai tellement dit, et depuis si longtemps  « vivement que les enfants soient grands » !

  • La minute du silence chez moi est tellement longue que j’entends beaucoup mieux mon état émotionnel et physique ici et maintenant, ainsi que mes désirs profonds pour demain.

  • Les « miracle mornings » c’est tous les matins, avec la beauté du lever du jour, la joie de respirer, d’entendre mon cœur qui bat, la joie plus grande encore d’entendre le cœur de mon Fabuleux battre fort aussi, le plaisir de l’eau chaude en pluie sur mon corps à peine réveillé, …  

  • Et je ne vous parle pas des « miracle evenings » en contemplant la lune, en passant un coup de fil à une amie, en savourant un petit gueuleton pour deux, en profitant d’une partie de jeux en amoureux (eh oui, un mastermind, qui l’eut cru ?)

  • La gratitude est partout sur mon chemin, presqu’autant que les obstacles, l’un compense l’autre !

Alors oui, il y a des saisons dans nos vies, et oui, à chaque saison ses paquets de surprise que je déballe avec suspense.

Agréable ou désagréable, la surprise est là, à moi de décider ce que j’en fais …

« Souris et sache », comme tu l’as compris chère Sister, c’est cette décision de voir plus loin que l’obstacle, la colère, la tristesse du jour. C’est faire le choix de laisser venir, laisser passer, comme les nuages qui ne font que transiter. 

À toi, la maman qui pleure, désemparée face à la crise du soir de ton petit, démunie face à ton enfant qui tarde à marcher, pleine de doute car il n’est pas encore propre, 

À toi la maman perdue, dont les mots calmes sont devenus des cris, dont l’ado tient tête, se met en danger,… tant de situations qui serrent le cœur d’une maman, qui serrent les poings aussi. 

Oui à toi la maman qui vit la tension, car c’est de ça qu’il s’agit,  je voudrais dire :

Écris cela dans ton cahier, puis pose le stylo et mets une musique qui te fait du bien, danse danse danse, … desserre, détends tes muscles, et prends une grande respiration, regarde par la fenêtre et écoute, observe ce qui s’y passe,… et enfin, souris à toi-même, regarde comme tu es belle, regarde à quel point tu es fabuleuse !

Sache que cette situation ne va pas s’éterniser. Déjà là, tu as vu, elle est en train de passer comme un nuage qui voyage….

Ce texte nous a été transmis par une fabuleuse maman, Anne-Claire Kersuzan.



Partager
l'article sur




Cet article a été écrit par :
Une Fabuleuse Maman

Nos lectrices nous envoient parfois des textes formidables que nous avons plaisir à publier ici.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Conception et réalisation : Progressif Media