Je n’arrive pas à contrôler mes émotions - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

 Je n’arrive pas à contrôler mes émotions

femme assise
Sandra Aubert 24 avril 2024
Partager
l'article sur


« Mes émotions me submergent. »

« Je n’arrive pas à contrôler mes émotions. »

« J’aimerais tant être moins débordée par mes émotions. »

« Mais comment faire pour gérer mes émotions ? »

Est-ce que toi aussi, chère Fabuleuse, tu as déjà prononcé l’une ou l’autre de ces phrases ?

Est-ce qu’il t’est déjà arrivé d’espérer en secret effacer ces émotions intenses qui te prenaient par surprise ?

Oui ? Ahh ! Je ne suis donc pas la seule ! 😉

Depuis que je suis devenue maman, ma vie bat au rythme des émotions. Des miennes, mais aussi de celles de nos enfants et de mon Fabuleux. 

À la maison, on passe de la joie à la colère en un claquement de doigts. Il suffit d’une fraction de seconde pour que nos sourires se transforment en larmes. C’est comme si ma vie de maman était un feu d’artifice dans lequel toutes les nuances de nos couleurs intérieures explosaient et s’entrechoquaient au quotidien.

Si ce que j’écris te parle, alors j’ai une bonne nouvelle pour toi. Une découverte que j’aimerais partager avec toi :

nos émotions sont en réalité de précieuses messagères.

Elles sont porteuses de messages importants : elles viennent nous informer sur nos besoins

Comprendre leur sens et leur rôle m’a permis de changer de regard sur ces montagnes russes émotionnelles qui secouaient mes journées.

À partir du moment où j’ai compris qu’une émotion était une réaction à une situation, que je ne pouvais à aucun moment décider de la ressentir ou pas, j’ai abordé ma vie autrement. J’ai compris qu’il ne servait à rien de lutter contre, que c’était peine perdue de les faire taire ou de les nier. Je n’ai plus cherché à les gérer, encore moins à les contrôler. Ni les miennes ni celles de ceux que j’aime, d’ailleurs.

En revanche, je pouvais choisir de les accueillir. Je pouvais décider de leur ouvrir les portes de mon cœur et de les observer. De me rendre disponible pour elles et d’écouter le message qu’elles avaient à me délivrer.

Dis comme ça, ça paraît simple. Mais en réalité, chère Fabuleuse, ça change TOUT !

En vérité, les émotions ne sont ni positives ni négatives en elles-mêmes.

Chacune a une signification particulière et mérite d’être écoutée. Certaines sont agréables, d’autres pas, on est bien d’accord. On préfère toutes éprouver de la joie plutôt que de la colère, en particulier à l’égard de nos enfants. Mais toutes sont utiles et précieuses.

Accueillir une émotion, cela signifie l’autoriser à être là. La laisser nous secouer, nous ébranler, nous laisser traverser par elle en gardant confiance dans le fait qu’elle finira par passer.

Parfois, je reconnais facilement l’émotion qui vient toquer à la porte de mon cœur, parfois non.

Dans tous les cas, je sais que j’arriverai d’autant mieux à l’identifier que je ferai preuve de patience, d’une bonne dose de bienveillance et de douceur envers moi-même.

Car l’émotion est d’abord et avant tout une réaction du corps. Elle se manifeste physiquement par des sensations que j’ai appris à repérer avec le temps. Un mal de tête par-ci, une douleur dans le dos par-là. Des trémolo dans la voix quand je suis au bord des larmes ou bien le sourire large et franc quand la joie est là. J’ai appris à identifier l’émotion qui se cache derrière ces signes parfois visibles par l’entourage, parfois par moi seule.

Au fil des années, j’ai identifié 4 étapes clés pour mieux accueillir mes émotions :

  1. J’écoute ce qui se passe en moi. Comment est-ce que je me sens ? Qu’est-ce que je ressens physiquement ? Quelle émotion se présente à moi, ici et maintenant ?
  2. J’exprime cette émotion. Je crie seule dans mon garage, je peins, je tape dans un coussin, je pleure… tout est permis, dès lors que je ne blesse personne, ni moi ni personne d’autre, et que mes gestes me permettent d’exprimer l’émotion ressentie.
  3. Seulement après, je cherche à comprendre d’où elle vient et quel est le besoin qui se cache derrière. Si j’ai de la peine à le faire, j’attrape un stylo et un carnet et j’écris ce qui me passe par la tête sans me censurer. L’écriture est un outil formidable pour prendre de la hauteur et comprendre ce qui se joue à l’intérieur de soi.
  4. Et enfin j’agis. Maintenant que j’ai identifié mon besoin, je me mets en action pour y répondre. Car c’est ce qui va me permettre de me sentir plus heureuse au quotidien !

Chaque émotion cache un besoin que j’ai appris à identifier avec le temps :

Je me sens en colère ? Alerte rouge ! C’est le signal que je ne me sens pas respectée. J’ai besoin de fixer des limites, de me faire respecter. Et si j’approfondis un peu, je pourrai même découvrir d’autres émotions qui se cachent derrière : de la peur, de la tristesse, de la douleur ou de la honte. Je vais tout mettre en œuvre pour prendre davantage soin de mes besoins (de calme, de repos, de silence, ou tout autre chose) et retrouver une paix intérieure.

Je me sens triste ? Cela veut dire que quelque chose d’important pour moi se termine. Je dois faire le deuil d’une situation qui ne sera plus. C’est douloureux. Bien souvent dans ces cas-là, j’ai besoin d’être consolée, entourée d’amour et d’empathie pour trouver un nouveau sens à ce que je fais. 

J’ai peur ? Help ! Je ne me sens pas en sécurité. J’ai une envie furieuse de me sauver, de prendre la fuite. Je cherche alors autour de moi comment me rassurer et me sentir davantage en sécurité.

Je ressens de la joie ? Hourra ! Je me sens bien, je suis satisfaite de ce que j’ai accompli. J’ai besoin de fêter ça, de le partager, de le célébrer en me reliant aux autres.

J’éprouve du dégoût ? Mouais… Ce que je vois, entends ou ressens ne me plaît pas. J’ai franchement envie de le rejeter. Je repousse ce qui me paraît dangereux et je vais tenter de créer un nouvel environnement qui me conviendra mieux.

Je suis surprise ? Ah ! C’est le signal que quelque chose de nouveau débute pour moi. C’est le moment de me préparer à la nouveauté. Je vais faire de mon mieux pour créer les conditions qui me permettront d’accueillir cet imprévu sereinement.

Enfin, dernière chose : dans mon parcours de découverte des émotions et de leurs sens cachés,

j’ai beaucoup aimé « la roue des émotions » La roue des émotions | L’autrementdit (lautrementdit.net) qui m’a aidée à mettre des mots sur ce que je ressentais et ce dont j’avais besoin. Cette roue a également très bien fonctionné pour mes enfants ! Je t’encourage à la découvrir. Il existe une version enfant et une version adulte.

Derrière chaque émotion se cache un message qui peut te permettre de construire un quotidien qui te ressemble et t’épanouit davantage. Alors chère Fabuleuse, je te souhaite de tout cœur d’oser l’aventure et de partir à la découverte de tes émotions. Bon voyage !



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque matin ton petit remontant spécial maman ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Sandra Aubert

Après dix années dans le domaine du développement économique et de l'aide à la création d'entreprise, Sandra a créé "Que rayonne ton talent", un parcours d'accompagnement personnalisé pour les femmes qui veulent entreprendre.

Formée à l'écoute, elle est également fée de la boîte mail et membre de l'équipe de l'Aire Mômes, un lieu d'accueil enfants-parents en Alsace. Amoureuse des mots, elle est contributrice sur le blog des Fabuleuses et écrit des audios pour le Village.

Sandra est mariée et maman de 3 enfants. Elle sait par expérience combien la maternité peut être bouleversante !

https://www.querayonnetontalent.com

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
femme fleurs
Ce que dit ma colère
Pendant longtemps, j’ai cru que la colère était quelque chose de mauvais. Voire, de « mal ». Ça ne m’empêchait pas à[...]
maman épuisée à côté de son bébé qui pleure
Les émotions de mon enfant m’exaspèrent
Les émotions de nos enfants ne sont pas toujours aisées à entendre. Il y a les jours où nous avons[...]
maman découragée avec sa petite fille à côté
Maman, montre-moi tes émotions
Maman, Aujourd’hui tout va de travers… Mon réveil a sonné trop tôt, La pluie battante au réveil m’a mis de[...]
Conception et réalisation : Progressif Media