Hypersensible, un point c’est tout. - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Hypersensible, un point c’est tout.

Une Fabuleuse Maman 12 janvier 2022
Partager
l'article sur


En mars 2020, alors que chaque Fabuleuse apprend plus ou moins facilement à composer avec de nouveaux rôles — maîtresse, cuisinière, animatrice de loisirs… — j’ai découvert par hasard que j’étais hypersensible en lisant le livre Je pense trop (de Christel Petitcollin).

Je me souviens avoir éprouvé un énorme soulagement : je suis normale !

Je ne suis ni folle, ni malade… Mais j’ai aussi ressenti un peu de “déception” de ne pas l’avoir su plus tôt, car j’ai quand même passé plus de 30 ans sans le savoir !

Je m’explique. J’ai souvent entendu :

« N’aie pas peur ! »,

« Tu penses trop ! »,

« Cool, respire ! »

Autant d’injonctions qui me culpabilisaient. Impossible de changer quoi que ce soit.

Je me suis longtemps demandée pourquoi je n’étais pas “comme les autres” : 

  • fatigable quand il y a trop de monde, de sollicitations et donc couchée à l’heure des poules les jours de repas de famille ; celle qui arrive et part en premier aux soirées entre amis.

  • pourquoi mes pensées tournent dans ma tête comme un hamster dans sa cage, jour et nuit ? Ah, ces satanées insomnies où mon hamster refait le monde et décide qu’il est l’heure de réfléchir aux difficultés de la journée, de faire ses courses ou autre… 

  • Pourquoi ce feu d’artifice, ce florilège d’émotions me faisant passer de la lumière à l’ombre en quelques minutes, pour souvent trois fois rien… ?

Si comme beaucoup de gens, tu penses que l’hypersensibilité se réduit à être hyperémotive, alors tu te trompes.

Ce n’est qu’une petite partie de mes “caractéristiques”. Oui, je pleure facilement, pour tout et n’importe quoi… même une pub peut me toucher ! La musique me fait chavirer et un concert est généralement un moment d’émotions intenses.

Je m’émerveille beaucoup chaque jour.

Un lever/coucher de soleil, un papillon qui passe, les deux écureuils qui parcourent mon jardin… Tous mes sens ainsi décuplés, je vois des détails insignifiants pour la plupart : une petite tâche sur un vêtement, la rosée sur une fleur… Le plus développé de mes sens est l’ouïe. L’agitation, le bruit me fatiguent rapidement donc tu comprendras qu’avec 2 enfants, le quotidien est vite saturé.

Alors je m’accorde des pauses de calme : un moment de lecture, de coloriage… avec ou sans mes enfants, une minute de silence comme proposé en ce moment chez les Fabuleuses. Cela me permet de souffler, de récupérer, pour mieux repartir. Je suis davantage à l’écoute de mes besoins pour ne pas exploser, pour ne pas m’oublier en route. 

L’hypersensibilité concerne plus d’une personne sur quatre ; je ne suis pas seule, j’ai simplement un trait de personnalité différent de la majorité. Ce sentiment de décalage a été important dans ma vie. Maintenant, je le prends avec philosophie.

J’aime mes 2 côtés : forte et vulnérable.

Je les vois désormais comme mes super pouvoirs qui me rendent atypique

Nous sommes toutes différentes et pour autant Fabuleuses, chacune à notre façon, visons le mieux pour nous et notre famille, et c’est parfait ainsi !

Ce texte nous a été transmis par une fabuleuse maman, Carine Duffey.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
La mail des Fabuleuses
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque semaine le meilleur du blog des Fabuleuses ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Une Fabuleuse Maman

Nos lectrices nous envoient parfois des textes formidables que nous avons plaisir à publier ici.

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
prends pitié
Prends pitié de toi-même
« Prends pitié de toi-même ».  Cette petite phrase, je l’ai souvent entendue de la bouche de ma maman. Elle-même la tenait[...]
vacances
En vacances, je deviens une autre
Après une, deux, trois semaines de vacances ou davantage, qui, parmi vous, a déjà tourné la clé dans la porte[...]
Dans le sauna
À l’occasion de mon anniversaire, une amie m’a gentiment proposé d’organiser une sortie aux thermes entre filles. Une belle après-midi[...]
Conception et réalisation : Progressif Media