Cultiver l’esprit de famille à Noël - Fabuleuses Au Foyer
Vie de famille

Cultiver l’esprit de famille à Noël

Ariane Langlois 19 décembre 2019
Partager
l'article sur


Noël, ce n’est pas qu’une montagne de cadeaux. Et si l’on profitait surtout de cette période chaleureuse et festive pour resserrer nos liens familiaux ? 

J’adore Noël. Les sablés à la cannelle. L’odeur du pain d’épices. Les plaisirs chocolatés autorisés chaque jour. Les guirlandes et l’air de fête qui emplit ma maison. Le sapin imparfaitement décoré par des petites mains pressées et les yeux brillants qui se lèvent vers l’étoile placée au sommet. J’aime ces deux petites têtes qui se posent sur mon épaule pour lire des contes qui font rêver. Boire un thé et discuter avec mon cher et tendre au coin du feu, pelotonnée dans une couverture douce et épaisse. Choisir ce qui me tient à cœur pour ceux qui me tiennent le plus à cœur.

Au fond, j’ai gardé mon âme d’enfant.

Cette période est pour moi le symbole d’un bonheur simple et subtil, quasi indéfinissable. Même l’air froid est empreint d’une sorte de magie que les discours les plus cyniques ne pourront ternir. Noël est comme un cocon. Qui me préserve des mauvaises nouvelles, du stress, du trop-plein de travail et des injonctions que nous affrontons tous chaque jour.

Mais surtout, Noël est pour moi l’occasion de partager. Quand j’y pense, j’imagine tout de suite des rires, des retrouvailles et de longues tablées. Et qu’importe si ma famille à moi n’est pas si grande que cela ! À cette période, il me semble encore plus important que d’habitude de faire en sorte que chacun se sente entouré et aimé. Car nous puisons, dans ces moments d’harmonie familiale, de la force et de l’énergie pour aller de l’avant le reste de l’année. Noël est pour moi la fête par excellence qui permet de cultiver l’esprit de famille (et de le garder au fil des mois ensuite !) !

Mais c’est quoi au juste « l’esprit de famille » ? 

Comme le définit Florence Leroy, conseillère conjugale et familiale (auteur de « Couple sous tension », éd. Eyrolles), c’est tout simplement ce qui donne le sentiment d’unité et d’appartenance à une famille.

« Mais aussi ce qui fait sa « couleur » :  ses engagements, ses valeurs, ses rituels, ses activités, qui nous lient les uns aux autres. Tout ceci débouche sur un langage commun : surnoms, blagues, chansons, anecdotes… Toutes ces références qui bercent notre enfance, notre vie d’adulte et qui font que l’on se comprend instinctivement. »

Cultiver cet esprit de famille est fondamental car il nourrit notre sentiment de sécurité. Il contribue à nous faire évoluer dans une ambiance chaleureuse, bienveillante, propice à l’épanouissement de chacun. Parents, grands-parents ou enfants, nous en avons tous besoin !

Peut-on tous y parvenir ?

Évidemment, c’est plus simple quand on a été bercé, tout au long de son enfance, dans cette manière de prendre soin des autres.

« Mais tout le monde peut y accéder facilement : cultiver l’esprit de famille part bien souvent de petites choses toutes simples !, poursuit Florence Leroy. Il suffit de faire attention à ceux que l’on aime. Mais aussi de développer écoute, dialogue, tout en se demandant quelles joies on veut leur transmettre. »

Au-delà des cadeaux et des repas gargantuesques, essayons de voir comment il est possible de resserrer les liens avec nos proches ! Parfois, c’est aussi l’occasion de se rapprocher quand des conflits ont semé des cailloux ici et là… Il n’est jamais trop tard !

Comment s’y prendre, au juste ?

  • Partagez de beaux moments ensemble !

Cuisinez ensemble, jouez, chantez, dansez, discutez, sortez de la maison pour faire une belle balade en famille (même s’il fait frais !) : tous ces moments de partage vont nourrir et faire vivre l’esprit de famille. « Plus on se retrouve ainsi ensemble, plus on grave en chacun des souvenirs. Plus on donne à chacun le sentiment d’être entouré et choyé. », rappelle Florence Leroy. Cette intimité bienveillante – qui passe par le fait de pouvoir écouter, parler et rire ensemble – nous permet de bâtir notre équilibre.

  • Définissez vos rituels !

Essayez d’instaurer des rendez-vous réguliers aux allures de fête : un plateau télé à deux le mercredi, des sushis le vendredi, une sortie piscine le dimanche matin, une soirée jeux de société le samedi soir, une soirée en amoureux par mois… À vous de trouver ce qui fait plaisir à votre famille. « Avec des adolescents ou de grands enfants, il faudra faire preuve de davantage de souplesse et d’imagination pour leur donner envie de se joindre à vous. » Pour les convaincre, demandez-leur de vous faire des suggestions !

  • Donnez-vous rendez-vous 

Instaurez un rendez-vous hebdomadaire pour parler de votre vie de famille. « L’occasion pour chacun de faire le point sur ce qui va, ce qui ne va pas. De pouvoir réajuster l’organisation du foyer, mais aussi d’évoquer des choses gaies, comme le programme des prochaines vacances ! » Ces rendez-vous doivent sonner comme un moment d’écoute et d’échange.

  • Changez d’air tous ensemble

Réunissez-vous dans un endroit différent (quelques jours à la montagne, ou partez tous ensemble fêter le Nouvel An quelque part…) : rien de tel pour souder les liens et vous forger de beaux souvenirs communs !

  • Ouvrez les albums photos

Noël est souvent l’occasion de discuter avec les oncles et tantes, les cousins que l’on voit peu le reste de l’année. De récolter parfois des anecdotes sur la vie de vos aïeuls. Albums photos, arbre généalogique, prenez plaisir à faire revivre, le temps d’une journée, ceux qui ne sont plus et de vous unir tous, autour de ce qui vous rassemble. 

  • Misez sur les rassemblements familiaux

Quoi de mieux qu’une fête grandiose pour marquer les mémoires ? Et si vous ne souhaitez pas accueillir cette gigantesque « cousinade » chez vous, pourquoi ne pas créer une cagnotte commune pour vous offrir un week-end dans un grand gîte ? Vous pouvez aussi organiser un repas convivial et festif en plus petit comité, avec vos enfants, petits-enfants, frères, sœurs et parents. Chacun peut accueillir cette réunion familiale à tour de rôle et mettre la pain à la pâte quand il ne reçoit pas !

  • Restez proches même en étant loin 

« Cultiver l’esprit de famille, c’est surtout rester à l’écoute de ses proches. Prendre le temps de les appeler et de les voir pour prendre des nouvelles. Par téléphone, par e-mail, via WhatsApp, Messenger ou Skype… il y a aujourd’hui de multiples moyens de rester unis ! », souligne Florence Leroy. Créer un blog où l’on poste des photos de soi et de sa famille, ou un annuaire familial sur Internet (pour communiquer les coordonnées de chacun), est aussi une bonne manière de maintenir le lien, notamment quand on habite loin de tous.

  • Offrez des cadeaux personnalisés

Faites des cadeaux qui vous rassemblent et qui ont du sens. Cadeaux personnalisés, faits maison ou solidaires (dons à des associations, produits équitables, respectueux de l’environnement…), Noël peut aussi être célébré dans la simplicité ! D’ailleurs, vous l’avez sûrement déjà observé, ce ne sont pas forcément les objets les plus chers qui font le plus plaisir. Privilégiez des cadeaux bien choisis qui sauront toucher vos proches et pensez surtout à passer de bons moments ensemble.

Et si l’on n’aime pas Noël ?

Vous avez du mal à adhérer à cette fête parce que vos relations familiales sont compliquées ? Parce que vos enfants sont loin ou que vous vous sentez un peu isolée ? Sachez que l’esprit de Noël, c’est avant tout une attitude d’entraide et de générosité qui peut s’étendre au-delà du cercle familial : réservez à vos amis ou vos collègues des petites attentions, ils en seront très certainement touchés !

Et toi, chère Fabuleuse, aimes-tu cette période de Noël ? Quels sont tes trucs à toi pour resserrer les liens avec tes proches ? 



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour commencer la journée avec un petit remontant spécial maman ! C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


En savoir plus


Cet article a été écrit par :
Ariane Langlois

Journaliste spécialisée en santé et psychologie, Ariane Langlois travaille pour la presse magazine féminine depuis plus de dix ans et tente de répondre chaque jour aux problématiques rencontrées par les femmes et mères d’aujourd’hui. Elle est mariée et maman de deux filles. Elle tient aussi un blog consacré aux ouvrages pour la jeunesse.
http://www.onlitunlivre.com/

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
Merci papa
Quand j’étais enfant, avec mes sœurs — et comme d’innombrables enfants avant nous —, nous offrions une carte à notre[...]
Pose ta tête sur son épaule
« Somewhere over the rainbow », quelques notes qui s’envolent alors que Kathleen Kelly (Meg Ryan) et Joe Fox (Tom[...]
Ces mères que nous avons eues
« Maman ! » Iris me caresse la joue en me regardant, les yeux rougis par une colère qui vient de l’épuiser.[...]
Conception et réalisation : Progressif Media