Ballade des saveurs de l’été  - Fabuleuses Au Foyer
Dans ma tête

Ballade des saveurs de l’été 

femme avec un chapeau de paille dans un champ
Rebecca Dernelle-Fischer 10 juillet 2023
Partager
l'article sur


Alors que le soleil m’éblouit un instant,

J’inspire profondément,

L’odeur douce, sucrée, forte

Des mirabelles de cet été.

J’en contemple les couleurs,

La chair dorée, leurs jolis arrondis,

Dans le creux de ma main,

Elles sont posées, légères, délicates, fragiles et pourtant…

Quelle force dans leur goût,

Quelle présence dans ma bouche !

Mes sens explosent de joie au retour

Des mirabelles de l’été.

Mon esprit fuit,

Il retrouve les souvenirs de l’enfance un instant,

Et c’est comme si le goût de ces fruits,

Avait assailli sauvagement les recoins de mon âme.

Mes yeux se ferment, comme s’ils pouvaient retenir 

Encore un petit peu,

Le goût raffiné et enivrant

Des mirabelles de l’été.

Un instant, je me perds dans mes souvenirs

Mais bien vite, ma bouche salive et redemande

De savourer, encore une fois

Le bon goût de l’été.

Mon été voit s’épanouir ce que j’ai planté,

Ce que j’ai arrosé avec persévérance,

Tout ce que j’ai donné,

Mon travail régulier, acharné.

Ils sont nombreux

Les gestes posés chaque jour

Pour qu’un matin naisse le fruit,

Le fruit de notre labeur,

Nos mirabelles de l’été.

Et parfois l’on oublie

Quand les fruits sont enfin prêts,

Quand on les cueille avec tendresse,

Que c’est maintenant, le moment de les savourer.

On fuit vers l’avant,

Dans une course effrénée…

Il reste à peine le temps de goûter à l’instant  

De s’arrêter, de vivre,

De se dire gentiment :

« tu as bien fait, vraiment »

De mordre enfin à pleines dents,

Dans la chaire gonflée de jus

De nos mirabelles de l’été.

Et pourtant…

Pourtant c’est ce temps qui s’offre à nous,

Ne lui tournons pas le dos !

N’avalons pas sans le goûter, le fruit qui est né

De nos valeureux efforts,

De nos laborieuses journées,

Et osons,

Surtout aujourd’hui,

Passer un été des saveurs,

Un été à laisser fondre,

Sur le bout de notre langue,

Tout le goût, toute la force, tout le jus,

Des fruits de notre quotidien.

Laissons nos cœurs aussi

Profiter pleinement

De cet instant de douceur

Ardemment gagné,

À la sueur de nos fronts,

À la fatigue de nos muscles.

Et osons,

Nous arrêter vraiment…

Poser notre main sur notre cœur

Et lui murmurer :

« tu l’as fait, on l’a fait,

Regarde, qu’elles sont belles,

Nos mirabelles de l’été. 

Goûte-les,

Savoure-les,

Tu peux t’arrêter,

Tu peux respirer,

Tu peux aimer,

Oui, tu peux aimer cette saison,

Ces fruits,

Ces rayons de soleil qui te réchauffent l’âme,

Cette brise légère qui caresse ton visage,

Ils sont ta vie,

Ils sont ton “ici”

Ils sont ton “maintenant”,

Ils sont ton “bravo”,

Ils sont ton “merci”,

Ils sont les saveurs de ce moment.

Les mirabelles de ton été.



Partager
l'article sur


CHÈRE FABULEUSE
Le mail du matin
Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la Fabuleuse qui est en toi ? Inscris-toi ici pour recevoir chaque matin ton petit remontant spécial maman ! Une piqûre de rappel pour ne pas oublier de prendre soin de toi, respirer un grand coup et te souvenir de ton cœur qui bat. C’est entièrement gratuit et tu peux te désabonner à tout moment.


Cet article a été écrit par :
Rebecca Dernelle-Fischer

Psychologue d’origine belge, Rebecca Dernelle-Fischer est installée en Allemagne avec son mari et ses trois filles. Après avoir accompagné de nombreuses personnes handicapées, Rebecca est aujourd’hui la maman adoptive de Pia, une petite fille porteuse de trisomie 21.
https://dernelle-fischer.de/

> Plus d'articles du même auteur
Les articles
similaires
coquillage
53 astuces pour mettre de la poésie dans ta vie (la 16ème est vraiment incroyable)
La vie de maman ? C’est tout un poème ! De la to-do-list sans fin aux couches qui parfument. En passant par[...]
clés anciennes
Ce que la mort de ma mère m’a appris
Le 31 janvier dernier, vers 22 h 50, j’étais là, au pied de ton lit, entourée de papa et des frères et sœurs[...]
deux amies
À toi, mon amie
Elle est parapluie, paravent, paratonnerre, porte-voix, miroir,  Elle me fait la courte échelle, elle me fait écho,  Elle n’est pas[...]
Conception et réalisation : Progressif Media