langages de l amour temps de qualite 20 minutes

VIDEO : Une méthode simple pour plus de sérénité en famille

J’ai interviewé mon fils Adelin, 6 ans 🙂

Non ça ne se dit pas… Mais franchement, qu’est-ce que nos enfants peuvent être relous parfois ! Grâce à Florence Leroy, j’ai découvert le psychologue américain Fitzhugh Dodson. Il explique parfaitement bien le phénomène, grâce à sa “théorie de la frite molle”…

La théorie de la frite molle

Les enfants raffolent des frites chaudes et croustillantes. Mais ils aiment tellement les frites qu’ils préfèrent des frites froides et molles que pas de frites du tout !

  • Les frites chaudes, c’est l’attention positive qu’on leur accorde : jouer avec eux, rigoler avec eux, leur faire un compliment, leur lire une histoire…
  • Les frites froides, c’est l’attention négative : râler parce qu’ils font une bêtise, les gronder, s’énerver à cause d’eux…

Quand les enfants enchaînent les bêtises, c’est simple : ils essaient d’attirer notre attention ! Parce qu’ils préfèrent qu’on les engueule plutôt qu’on les ignore… (« Tout mais pas l’indifférence », merci Jean-Jacques !)

Donc pour que l’atmosphère change à la maison, rien de tel que de passer du temps de qualité avec chacun de tes enfants… même si tu n’en as pas le temps ni l’envie de jouer aux Lego ou à la poupée !

La bonne nouvelle, c’est qu’il suffit de peu de temps pour remplir le réservoir d’attention d’un enfant. Tout à coup, il se met à jouer seul et il ne vient plus te casser les pieds !

Grâce à Brigitte Racine (La discipline, un jeu d’enfant), j’ai découvert un technique SIMPLE, EFFICACE et même carrément MAGIQUE pour avoir la paix :

Le “20 minutes”.

Il s’agit d’un temps d’exclusivité qui permet de répondre en 20 minutes à différents besoins de son enfant :

  • le besoin d’aimer et d’être aimé : on consacre ce temps exclusivement à son enfant, un enfant à la fois. Pas de télévision ni de jeux vidéos. Cette période de temps est inconditionnelle.
  • le besoin de sécurité : on ne répond ni au téléphone ni à la porte. L’enfant sait qu’il peut compter sur notre attention totale. On a un minuteur et on s’arrête au bout de 20 minutes.
  • le besoin de compétence : on dit des paroles positives et encourageantes à son enfant (“tu te débrouilles super bien dis-donc !”) Si on apprécie ce moment tous les 2, on le lui dit.
  • le besoin de liberté : c’est l’enfant qui décide du jeu et des règles. C’est à lui de décider ! Pendant 20 minutes, c’est lui le boss (en dehors des règles de sécurité et de politesse bien sûr !).
  • le besoin de plaisir : on joue à un jeu qu’il aime, on se donne à fond pour jouer avec lui.

 

À la maison, on a testé et approuvé. Et il faut le dire, nos enfants nous cassent vachement moins les pieds !

 

J’en parle ici avec mon fils Adelin, 6 ans :

Prête à passer du temps de qualité avec tes enfants ? Pas besoin d’être une pro de l’éducation bienveillante. 20 minutes suffisent pour améliorer considérablement l’atmosphère !

 

Congés d’été :

tu as des sueurs froides à l’idée d’être H24 avec tes enfants et ton conjoint ? Passer un été non pas parfait, mais réussi : c’est possible ! J’ai créé la formation Fabuleuse tout l’été pour t’aider à rester sereine tout le mois de juillet, tout le mois d’août… et même au-delà. On y parle de « 20 minutes » et de 11 autres habitudes simples qui vont faire monter en flèche ton niveau de sérénité :

fabuleuse tout l ete

 

Je partage sur Facebook
  • KWASEK STEPHANIE

    super interview j’adore la forme et le contenu !