All posts tagged solitude

HB-article-maman solo semaine

Maman solo en semaine

Chère Fabuleuse,

Peut-être es-tu une maman solo. Ou peut-être que ton chéri est militaire, commercial, sous-marinier, astronaute, travaille de nuit, ou travaille énormément, tout bêtement.

Dans tous les cas, on sait bien ce que ça veut dire : c’est pour qui, la course du matin, le tunnel infernal de 18 à 21h, le pédiatre, les lessives à la pelle et les enfants qui courent en hurlant tout nus et en jetant des jouets ? C’est pour toi.

Alors je voulais te dire que tu n’es pas la seule.

J’ai connu à peu près toutes les situations de maman dans ma vie. Maman mariée avec un enfant, maman divorcée, maman de nouveau mariée avec quatre, ou trois, ou deux enfants (selon les jours et les semaines), et depuis quelques temps, maman mariée mais solo du lundi au vendredi, et un week-end sur quatre.

Après un divorce plutôt houleux, j’ai vécu la garde alternée : une semaine intense et fusionnelle avec ma petite fille, sans rien déléguer. Puis une semaine en creux, sans trop oser lui téléphoner, pour ne pas perturber le cours de sa vie avec son papa. Une semaine de vide, de manque, qu’il me fallait remplir. Une semaine que j’ai appris à utiliser pour moi, pour renouer avec des amis perdus de vue, pour remettre de l’insouciance dans mon quotidien…et sauter à pieds joints jusqu’à la semaine suivante. Lire la suite…

HB-article-maman seule ecole

Moi, maman sans copine devant le portail

La demie va bientôt sonner.

Je regarde le trottoir se remplir de parents. Ceux qui ont attendu ce moment toute la journée : l’ouverture du portail de l’école. Ceux qui sont encore happés par leur travail et qui pressent le pas pour éviter un retard qui, le premier jour, serait franchement mal venu… et mal vu. Mais surtout, il y a les mamans qui papotent. Elles se racontent leur été, échangent sur le matin de ce jour si particulier : il a fallu les lever à 7 heures, autant dire un exploit après deux mois de grasses mat’ !

Je sens mon cœur se serrer et la nostalgie monter en moi :

sur ce morceau de trottoir, dans la douce lumière de cette fin d’après-midi de septembre, je suis bel et bien seule. Seule avec ces sentiments mêlés : joie et appréhension de les retrouver. Seule, aussi, avec toutes ces questions : Numérobis a-t-il pleuré toute la journée ? A-t-il dormi à la sieste ? A-t-il obéi un minimum ? Et comment se sont passées les retrouvailles de mon aîné avec son AVS ? Et sa « rencontre » avec sa nouvelle maîtresse ? Lire la suite…