osiris

Recoller les morceaux

Et si c’était ça, l’Art d’élever nos Fabuleux ?

Osiris, l’Egypte… tout un mythe, tout un monde englouti, il y a des milliers d’années. Et grâce à l’archéologue Franck Goddio et à son équipe, ce monde revit, sous nos yeux ébahis, à l’Institut du Monde Arabe (Paris). C’est bien beau tout ça – on en parlera même avec nos Fabuleux, histoire de parfaire leur culture G – mais quel rapport avec les Fabuleuses ?

Une statue (morte) retrouvée au fond des mers

Eh bien voilà. Écoutant le célèbre archéologue, j’ai eu une révélation ! Il expliquait, avec moult détails, ses découvertes maritimes. Une statue d’une divinité égyptienne retrouvée en 7 morceaux… qu’il a fallu aller chercher au fin fond des mers, nettoyer, dépoussiérer, astiquer, recoller, bichonner… Pour arriver à cette merveille qui trône à l’entrée d’un musée. 

Recoller, Bichonner, Dépoussiérer

Et au même instant, j’ai vu toutes ces Fabuleuses qui, jour après jour, recollaient, bichonnaient, cherchaient à l’école (pas sous la mer !), dépoussiéraient, astiquaient… en bref qui elles aussi remettaient debout leurs statues à elles. Car élever un enfant, c’est un peu, jour après jour, recoller les morceaux de leur vie qui parfois s’émiettent… Le tout, sans tambour ni trompette !

Soif de reconnaissance ?

Vous me direz que je suis une frustrée et jalouse. C’est un peu vrai. Et pourtant, même si certains jours j’aimerais courir les mers et les océans à la recherche de fabuleux trésors… Même si certains jours j’aimerais bien passer à la télé, être interviewée et admirée pour mes merveilles… Même si certains jours je crève de soif de reconnaissance… J’avoue que je préfère encore mon « Job » : accompagner mes petits d’homme vers leur vie de demain, les mettre debout, les recoller, les bichonner…

Nos Fabuleux sont vivants

Car, voyez-vous, Mr Goddio, votre statue, elle est bel et bien morte, et en plus elle est vieille, alors que mes enfants, eux, ils sont vivants ! Et jeunes avec ça ! La vie, c’est un peu mon truc à moi, et j’aime autant m’occuper d’enfants vivants que de statues mortes.

Des renoncements exigeants, mais épanouissants

Autre chose. J’ai lu quelque part ces lignes : « Franck Goddio renonce à sa brillante carrière pour se consacrer à ce qui est devenu sa nouvelle passion, l’archéologie. » Si l’on traduit en langue des Fabuleuses, ça donne à peu près ceci : « Elles renoncent à leurs brillantes carrières pour se consacrer à ce qui est devenu leur nouvelle passion : leurs Fabuleux ! » Mr Goddio, vous avez suivi votre coeur, vous avez renoncé à une brillante carrière, et vous avez fait de fabuleuses découvertes… un peu comme nous finalement ! Ce n’est pas facile tous les jours, mais cela apporte un bonheur durable et profond, ce n’est pas vous qui direz le contraire. « Suis ton coeur pour que ton visage rayonne le temps de ta vie », ce proverbe égyptien pourrait d’ailleurs être notre devise commune.

Héroïnes des temps modernes

Il n’empêche : est-ce qu’on pourrait, de temps en temps, applaudir ces femmes, ces courageuses, ces héroïnes des temps modernes qui font elles aussi le même choix : renoncer à une carrière prometteuse pour mettre debout leurs Fabuleux ? Juste leur consacrer, de temps en temps, une (toute) petite interview de « MamanQuiRecolleDépoussièreBichonne » … pour que la société sache et reconnaisse leur job ! Allez, sans rancune Mr Goddio, et bravo encore pour vos découvertes !

Exposition Osiris, Mystères engloutis d’Egypte, jusqu’au 31 janvier 2016 à l’Institut du Monde Arabe (Paris)

promo-ebook

Je partage sur Facebook
  • Floriane

    …et la, imaginez tous, une foule entière qui se lève pour nous applaudir! Imaginez-le, car OUI j’en suis sûre, cette foule existe! MERCI à ceux et celles qui continuent de croire en NOUS! 🙂 voila, ça me fait juste de bien d’avoir cette image en tête 🙂 “merci“, “merci“, révérence, “merci“, et larmes aux yeux!

  • Sophie Bergotti Wienss

    Bien vu ! Oui, un sacré besoin de reconnaissance, dans notre propre famille en premier lieu. Mais bon, tant pis, si on en manque, voir les Fabuleux si épanouis, déjà ça suffit ! Faut bien se faire une raison ! 😉

  • LilyJax Teller

    Je suis reconnaissante envers les mères, mais aussi envers les pères qui s’occupent de leurs enfants.