Radio Pomme d'api

Radio Pomme d’Api

Vous le savez maintenant, sa majesté et moi-même sommes très sensibles à la musique. D’un instrument, d’un texte, qu’importe : il me suffit presque parfois d’entendre la vibration d’un timbre de voix pour vibrer.

Après Tom Hiddleston et sa voix de velours, « Les plus belles berceuses du monde », je continue aujourd’hui avec de la « lecture » orale sur Radio Pomme d’Api.

http://api.radiopommedapi.com/phone.html

Entre « Petit escargot  » (qui porte sur son dos sa maisonnette), « La forêt lointaine » (ou clairement les coucous ont la vie cool), West side story (et les accords de Bernstein) ou Dinah Washington (qui nous cry a river), il est évident que variété et pluralité sont de mise sur « radio pomme d’api ».

Imaginez le potentiel infini de toutes les inflexions et sentiments qu’une voix peut dégager. Parfois il n’est nul besoin de comprendre chaque mot pour savoir si le discours est plein de violence, d’entrain ou de mélancolie.

Et quand on sait à quel point les petits sont friands de stimulations en tout genre, je ne peux qu’applaudir et me laisser à observer mon petit empereur qui me regarde par moments et teste sa voix.

Et il m’est très difficile de retenir un sourire quand il essaie d’imiter la clarinette ou le basson (pour celles et ceux qui s’interrogent, sur le basson, on dirait qu’il fait la voix de Dark Vador).

Bonne écoute !

 http://www.radiopommedapi.com/

 

 

Je partage sur Facebook