stephanie

Portrait de Fabuleuse : Stéphanie

Pas longtemps après le lancement du blog, j’ai été contactée par une inconnue qui me disait : «C’est si bon de ne plus être seule». Cette rencontre, c’était le début du rêve : un gang de mamans qui se comprennent et qui s’encouragent. Bref, cette inconnue était sans le savoir la toute première membre du clan FF ! Aujourd’hui, je vous propose une pause café avec Stéphanie, chroniqueuse pleine d’humour et de talent, Fabuleuse et fière de l’être.

 

10409755_10152626431019726_6469026838381714024_n

Tes 3 kifs aujourd’hui ?

  • Ma mini fabuleuse qui rigole dès le matin quand elle voit que je lui ai fait des couettes.
  • Mon fabuleux qui n’a pas dormi de la nuit mais qui reste un soutien indéfectible et souriant quoi qu’il arrive.
  • Le cappuccino de la machine de la bibliothèque universitaire qui n’était pas dégueu pour une fois et le grand soleil qui a accompagné sa dégustation.
  • Un p’tit quatrième en bonus : les toilettes de la fac qui sont clean vu qu’on est trois pélerins sur le campus !

Tu nous présentes ta fabuleuse tribu ?

Il y a donc Romain le merveilleux parapentiste de 31 ans comme moi, Mathilde la mini sushi de deux ans qui est un soleil, et moi-même, Stéphanie, bientôt diplômée en urbanisme après cinq ans de retour aux études. J’étais manip radio et l’hôpital m’a brisé le moral, donc hop ! retour à la fac 😀

10261988_10152381322004726_6366565177993796482_n

C’est quoi un urbaniste ? Comment t’est venue l’idée ?

Un urbaniste c’est quelqu’un qui fabrique ou arrange la ville. Ca, c’est en gros la définition ONISEP. Pour moi, c’est quelqu’un qui réfléchit, qui observe, et qui monte des projets dans toutes les composantes de la ville, et pas seulement sur les ronds-points et les pistes cyclables. Je crois que la ville est d’abord constituée des gens qui la pratiquent. Donc aménager un joli cheminement sécurisé à base de peintures au sol pour des enfants de maternelle, c’est aussi du projet urbain. J’avais toujours eu envie de faire ça, cependant quand on a 18 ans on ne fait pas forcément les bons choix. Et quand on croise des enseignants qui ne croient pas en nous, si on n’a pas les épaules pour se défendre, on va là où on nous dit d’aller. Moi je me suis retrouvée à l’hôpital à faire des scanners et des IRM, à côtoyer la souffrance au quotidien, parce que c’était pas trop dur comme études et que je voulais aider les gens.

Comment on fait pour trouver sa voie ? Est-ce qu’on a le droit de se tromper ? Est-ce qu’on a droit à une autre chance ?

Trouver sa voie je ne sais pas, je crois qu’il faut explorer ses sensibilités. Moi je voulais juste entrer dans le quotidien des gens et les aider, donc j’aurais pu être Valérie Damidot quoi ! Quand on fait les choses avec ses tripes ça fonctionne et on a moins l’impression « d’aller au boulot ». Ca fait culcul la praline mais j’y crois. Le droit de se tromper Dieu merci je l’ai eu et je sais que tout le monde n’y a pas droit. On m’a souvent parlé de courage mais j’ai surtout eu de la chance. Nous pouvions vivre sereinement avec le salaire de Romain, en allant en plus dans une ville « moins chère », donc on l’a fait. Je dis « on » parce que c’est une aventure familiale de dire bye bye à ses soirées et ses week-ends.

10622763_10152625225954726_1979349717545865698_nPour toi, ça veut dire quoi être au foyer ?

Ca veut dire m’occuper de ma tribu, faire de notre petit toit un endroit fun et chaleureux où l’on rit beaucoup, et surtout être libre de prendre le rdv du pédiatre le mardi à 10h si ça me chante, de n’avoir de comptes à rendre à personne d’autre qu’à moi-même. (Et Dieu sait que je suis dure :D) En fait, je suis insupportable dans un système contraint par des horaires. Donc comme je ne peux pas empêcher l’école, les magasins et toute la société d’avoir des heures d’ouverture et de fermeture, bah moi j’en ai pas, je suis open 24/24 !

Pour toi, c’est quoi la solidarité entre mamans ?

Je crois qu’elle doit surtout être synonyme de bienveillance. On fait toutes comme on peut avec ce qu’on a, alors soyons solidaires, ne jugeons pas une mèche rebelle, un habit trop petit ou un pyjama/crocs à l’heure de l’école. Une maman dépassée, ça se voit et ça mérite un sourire ou un coup de main.

Quand on ne s’arrête jamais, comment on fait pour garder ses amies ?

C’est facile : je n’en ai pas ! Non blague à part, je ne sais pas si je suis une bonne amie. Je manque effectivement de présence au quotidien. Mais j’essaie d’envoyer régulièrement un petit sms, pour demander des nouvelles ou faire un bisou. Ce qui me rend très tolérante à l’égard des amis encore moins présents que moi ! Comme disent nos amis Belges : « Vous les français voyez toujours la bouteille à moitié vide, nous on la boit ! », alors soyons POSITIFS!

La personne la plus célèbre que tu as rencontrée ?

J’en ai rencontré des tas en vérité, par des circonstances toujours un peu rocambolesques (où j’ai souvent l’air d’une looseuse). Mais bon je dirais Marion Cotillard. Très belle, très classe, et l’air assez fragile, ça m’a étonné.

10623423_10152626434664726_1553511764571987255_oLa femme qui t’inspire le plus ?

Ca c’est difficile. De mon âge, c’est probablement Claire et toi. Pour votre énergie qui déplace des montagnes et votre blondeur trop stylée ! Ca fait lèche-bottes hein ? Bah je m’en fiche.

Un petit mot pour les Fabuleuses ?

Toutes les mamans, toutes les femmes ont un grain de fabulosité qui ne demande qu’à éclore. Je crois en vous et je vous aime. Coeur Coeur les meufs !

Lire les chroniques de Stéphanie

 

Je partage sur Facebook
  • Nadine

    Ça donne du baume au coeur tout ça. …♡♥

  • Nadine

    Chapeau pour la reprise des études!
    Bon envol! 😉 ♡

  • Merci Nadine! C’est grâce à mon mari que ça a pu se faire, et je suis persuadée que si tous les gens malheureux au boulot le pouvaient, ils ne laisseraient pas passer la chance 😀
    Merci de nous lire en tout cas de la part de toute la team !

  • C’est fait pour! 😀

  • Nadine

    XXL Hugs ♡