Portrait de fabuleuse : Cindy GHYS

Portrait de Fabuleuse : Cindy Ghys

Musicienne hors pair et animatrice de talent : bienvenue à Cindy dans la team des chroniqueuses ! Aujourd’hui apprenons à connaître cette Fabuleuse qui chante la vie et danse la vie 😀

Ta famille c’est qui ?

Mon super mari Thomas : si on était à l’école ensemble on aurait un avertissement pour «bavardages» ! Et notre petite princesse Constance.

Qu’est-ce qu’il y a dans ton sac à main ?

Euh je crois que si je détaille y’aura pas assez de place ! En fait j’ai un peu tout pour «au cas où», mais quand j’ai besoin j’ai jamais ce qu’il faut …

Une chanson qui te définit ?

J’irai où tu iras (hou, ouhouou!)

Comment en es-tu venue à faire de la musique ?

De fil en aiguille ! Ma maman étant musicienne, j’ai baigné dans la musique depuis son ventre, puis je passais mon premier concours de piano à 4 ans, et j’aimais ça !

La musique, ça change quoi dans un foyer ?

L’atmosphère !

La musique, ça change quoi pour un enfant ?

Son quotidien et son avenir !

Est-ce qu’on doit forcément être musicien pour enseigner la musique à ses enfants ?

Un parent non musicien joue un rôle capital pour préparer le «terrain musical» de son enfant. Ensuite c’est un travail d’équipe avec l’enseignant pour planter la graine, l’arroser, et la faire pousser 🙂

Quand tu es devenue maman, à quoi est-ce que tu t’attendais le moins ?

À ce qu’on me dise sans cesse «oh votre bébé aime les carottes !» Oui elle a peu le teint orange, et alors ?!

Pour toi, être au foyer c’est choisi ou subi ?

Les 2 🙂 J’aime cette saison tout en attendant la suivante !

Le plus gros avantage d’être au foyer ?

Gérer mon emploi du temps.

Le plus gros inconvénient ?

Ne pas être aussi efficace que je le voudrais (c’est qu’elle dort de moins en moins !)

Ressens-tu le besoin de «faire autre chose» de temps en temps ? 

J’avoue que parfois je me lève pensant «je n’ai pas envie de vivre cette journée»…

Comment est-ce que tu t’y prends pour te motiver ?

Ça dépend : j’enclenche le mode reconnaissance et je canalise mes pensées sur les «kifs» de ma vie en les citant à voix haute ; je me souviens le temps où j’espérais être maman ; je monte le son d’une musique qui me motive et je danse pour changer mon atmosphère ; j’organise un moment qui va me sortir de mon quotidien ; je me «fais belle»; je prévois un repas que j’aime particulièrement… (au passage vive la glace Cookie Dough de Ben&Jerry’s !)

D’après toi, c’est quoi la valeur d’un enfant ? 

Une graine qui pousse dans un champ où tout est possible !

Est-ce que cette valeur doit mettre la pression aux mamans ?

La pression non, mais ça me pousse à faire des choix conscients et à ne pas me laisser aller au gré du vent.

Un petit mot pour les Fabuleuses ?

Votre passé ne détermine pas votre avenir !
Pour réaliser quelque chose de vraiment extraordinaire, commencez par le rêver ! (Et c’est pas moi qui le dis, c’est Walt Disney :p)

 

 

 

Je partage sur Facebook