claire-becker

Maman rock

J’ai rencontré Claire à Londres, lors d’une conférence ultra rock où plusieurs Frenchies étaient venus s’inspirer. Depuis, on se suit mutuellement sur Instragam… et je dois dire que ses enfants sont carrément beaux gosses ! Manager d’un groupe pop-rock, maman joviale, femme lumineuse, amatrice d’art et de voyages : portrait d’une Fabuleuse aux multiples facettes !

Ta tribu, c’est qui ? Ma belle tribu : William 9 ans, Rose 7 ans et Céleste 4 ans. Mais il y a aussi et surtout un mari au top et des amis indispensables.

Qu’est-ce que tu as de meilleur à offrir à tes enfants ? Mon goût pour l’aventure ! (Je suis une fan de voyages.) Ma curiosité aussi !

3 choses que tu aimes faire quand tu es sans les enfants ? Ca n’arrive pas souvent…! Mettre la musique à fond chez moi. Aller prendre un verre avec des amis à des horaires impossibles. Faire un peu de shopping ou traîner au lit le matin !

En quoi consiste ton boulot de manager ? Mon boulot de manager consiste à gérer l’emploi du temps du groupe Glorious. Je planifie la tournée. Je m’occupe des intermittents du spectacle (déclarations, salaires…), de l’administratif de notre boîte de production ainsi que des stocks des produits que nous vendons.

Ca fait quoi d’être la femme d’un artiste ? Je suis avant tout la femme d’un entrepreneur ! L’artiste n’apparaît que quelques jours dans la semaine. Être la femme d’un entrepreneur a ses avantages et ses inconvénients. C’est enrichissant, c’est stimulant et ça te pousse à aller de l’avant. C’est aussi accepter la quasi omniprésence du boulot dans la vie privée.

photoTravail à domicile ou au bureau ? J’ai travaillé un an et demi chez moi et cela fait le même temps que nous avons des bureaux. C’est difficile de travailler chez soi. Surtout pour quelqu’un comme moi qui ai toujours  des milliers de choses à faire. Et si mes souvenirs sont bons, je passais pas mal de temps à ouvrir le frigo ! Avoir un bureau m’a un peu changé la vie. Il y a une frontière physique entre la maison et le travail. Je suis moins seule car nous partageons des bureaux avec les responsables de notre église.

Est-ce que toi et les enfants vous participez aux tournées ? Avec les enfants, nous restons sagement à la maison le week-end. La logistique serait trop compliquée et ils ont besoin de se poser en fin de semaine (moi aussi !).

William, notre aîné qui a 9 ans, commence de temps en temps à partir en tournée avec son papa. Et je crois qu’il adore !

Pourquoi avoir choisi de travailler en couple ? Belle question ! Cela fait 3 ans que nous travaillons ensemble. Nous avons eu besoin d’un projet commun. Je trouve aussi que ça nous a évité d’avoir des vies parallèles.
Mais si ça peut en rassurer certaines, cela n’est pas non plus toujours simple de travailler en couple. Les jours où je sens que ça va être difficile, je reste travailler chez moi.

Les avantages et inconvénients du travail en couple ? Avantages : on partage notre vie professionnelle !

On partage des projets, des idées, des craintes, des soucis….

Comme Benjamin part en tournée les week-ends, on passe du temps ensemble pendant la semaine :  on se voit plus souvent !
Inconvénients : parfois, on se voit trop souvent ! La vie de couple et la vie professionnelle empiètent parfois l’une sur l’autre. Le week-ends, les départs en tournée nous permettent de couper un peu.

1891187_10152043179032739_842313770_nUn mot pour les Fabuleuses ? Chères Fabuleuses ! N’oubliez pas de prendre du temps pour vous. Quelqu’un d’autre que vous peut gérer les enfants, préparer un repas, faire la sortie d’école, donner les bains… une fois de temps en temps ! Et c’est agréable de sentir que l’on manque aux enfants et à son mari !
Moi je pars dimanche pour 10 jours au Brésil, SEULE ! Je sais que la gestion du quotidien à la maison sera différente mais pas moins bien pendant mon absence, c’est ça le plus dur à accepter. C’est mon mari qui va gérer et ça c’est bon ! Bises les filles !

 

 

Pour recevoir des news par e-mail : inscrivez-vous à la newsletter des Fabuleuses !

 

Je partage sur Facebook
  • Rachel

    Sympa l’interview de la maman manager d’un groupe de rock. Ça doit pogoter à la maison 😉

  • Hélène Bonhomme

    Haha oui ils doivent être surentraînés !