HB-article feedback philippe

L’art de donner du feedback constructif

Sur une terrasse, autour d’un café, vous discutez tranquillement avec une autre maman. C’est alors que la conversation se cristallise sur l’orientation des grands enfants. Et force est de constater, au bout de quelques minutes, qu’elle aborde cette étape naturelle de la vie d’une mère comme un casse-tête. Vous le sentez simplement à travers les questions qu’elle lance :

“Que va-t-il faire l’année prochaine ?”

“Dans quelle école l’inscrire ?”

En l’écoutant parler de sa façon de gérer cette période – manifestement très stressante pour elle – vous essayez de ne pas oublier que vous voulez l’écouter, l’accompagner, sans la juger ni lui donner des conseils tout faits. Bref, vous avez à coeur de rester dans l’écoute active, grâce aux quelques principes acquis au fil du temps et de vos lectures de fabuleuse.

Ces outils conduisent normalement à éviter d’être tout de suite dans le conseil – “Tu sais, tu devrais…” – ou dans la minimisation – “Bah, t’en fais pas, on passe toutes par là !”.

Du coup, désireuse d’avoir une réaction éclairante et pertinente (visons haut !), vous dites à votre interlocutrice :

“Je trouve ça super que tu aies pris le taureau par les cornes avec toutes les démarches que tu as déjà faite ; là, en t’écoutant, tu me donnes l’impression d’être stressée mais aussi en colère après ton fils… Je me trompe ?”.

Bien manié et avec les bons ingrédients, un tel feedback se révèle magique dans ses effets et dans la posture qu’il implique.

Il est idéal dans une relation aidante, type “premiers secours”.

Ce souhait d’être aidante dans ses relations est manifestement de plus en plus répandu chez les fabuleuses qui veulent redonner ce qu’elles ont reçu. En complément des articles précédents qui traitent de la bonne posture, examinons cette formule magique relationnelle éclairante et pertinente : le feedback.

Késako ?

Cet anglicisme désigne un message retour par lequel j’informe l’autre de l’impact de son comportement, action ou parole. C’est une information qui nourrit en retour : parfois, une simple grimace m’indique que j’ai dit quelque chose qui n’a pas plu à mon interlocuteur !

Alors bien sûr, dans une relation aidante, le feedback est plus élaboré et surtout, plus intentionnel… Dans l’exemple ci-dessus, vous donnez deux choses à votre interlocutrice :

  • un retour appréciatif qui l’informe qu’elle fait manifestement partie des personnes qui se bougent ;
  • une alerte quant à son état d’esprit du moment (stress) qui est susceptible de se retrouver dans sa relation avec son fils.

Magique ?

Par “magique”, il faut comprendre un art d’être en relation et non une formule toute faite censée marcher à tous les coups. Le feedback ci-dessus a tout le potentiel pour être puissant dans ses effets : il éclaire la situation sans éblouir (par exemple, en comparant avec tout ce que vous avez fait pour l’orientation de vos propres enfants), encourage des prises de conscience, favorise d’autres façons de voir ou d’interpréter ce qui se passe actuellement chez l’autre, laisse même entrevoir des pistes de solution

Posture ?

Le feedback ne représente pas d’abord un signe d’autorité, une manifestation d’expertise supérieure et, s’il conseille, il reste une invitation. J’offre la possibilité à l’autre d’entendre et de réagir… ou pas. Ce lâcher-prise témoigne d’une posture horizontale et non “verticale”. Dans notre exemple, outre le fait de témoigner d’une écoute active, le feedback à la maman stressée par l’orientation de son fils témoigne d’une posture “d’égale à égale”.

Progresser dans l’art de donner et de recevoir du feedback est donc une clé de succès pour nos relations, particulièrement lorsque celles-ci comportent un enjeu. C’est le cas lorsque je veux aider l’autre : il y a des attentes de part et d’autre, des risques et pièges à éviter.

Dans ce contexte, le feedback est magique, bienveillant, équilibré et il sonne juste : fabuleux, quoi !

Retrouvez Hélène Bonhomme avec Yolande & Philippe Schwab lors d’un séminaire de formation à l’écoute active :

premiers-secours-lyon

profil-philippe-yolande-chroniqueurs

Couple dans la vie, Yolande & Philippe Schwab partagent aux fabuleuses leur expérience et expertise dans les métiers de l’accompagnement. Yolande est psychopraticienne et coach de vie. Elle accompagne les trajectoires de vie des particuliers. Philippe est formateur et coach professionnel. Il est spécialisé en communication interpersonnelle et intervient essentiellement dans les entreprises et les associations.

Je partage sur Facebook