11717226_10153467627739190_1802119542_n

La vérité sur une chaîne de télé

Qu’est-ce qu’une fabuleuse ? Une femme sexy ? Une mère parfaite ? Une fée du logis ? Et si c’était bien plus que ça…

Tout a commencé par un message sur mon répondeur : “Je m’appelle Candice, je travaille pour le groupe M6, rappelez-moi !” Un peu fébrile et carrément intriguée, me voilà en ligne avec une charmante jeune femme dont la prévenance et la délicatesse me laissent perplexe : soit elle est vraiment très gentille, soit c’est une professionnelle du show biz particulièrement douée pour te faire sentir VIP.

femmeteva

Candice m’apprend que sur les 600 candidates au concours La femme Téva 2015, je fais partie des 10 finalistes. Ma surprise est d’autant plus grande que jamais je n’avais déposé de dossier d’inscription à ce concours. C’est Stéphanie de Tellier, ma fabuleuse fée, qui s’en était chargée quelques semaines auparavant. A mon insu !

Quelques semaines plus tard, j’ai donc passé une folle journée chez Christofle, rue Royale à Paris, avec champagne, petits fours, manucure, coiffure, maquillage, séance photo professionnelle, sans compter les nombreux et prodigieux cadeaux. Avant tout, cette finale de “La femme Téva 2015” a été l’occasion de faire des rencontres décoiffantes avec des femmes extraordinaires : finalistes, membres du jury, membres du staff Téva et prestataires beauté.

christofle

Candice de Saint Pern m’avait prévenue : “Que tu deviennes ou non la femme Téva 2015, tu as d’ores et déjà gagné ta place dans la famille Téva”. Très honnêtement, je n’ai pas pu m’empêcher d’analyser que d’un point de vue marketing, c’était une approche efficace.

Alors que je présentais mon projet de livre fabuleux à notre futur éditeur Première Partie, Candice, qui est responsable des coups de coeurs culturels de la chaîne, m’a proposé un lancement en partenariat avec Téva.

Honneur et joie d’avoir pu contempler notre livre à l’antenne et de l’avoir vu distribué en masse par un jeu-concours en ligne !

Et puis, il y a eu la soirée Happy Téva, où j’ai pu retrouver mes copines finalistes avec qui on garde une belle amitié et où j’ai échangé un sourire avec la belle et drôle Audrey Lamy. Soirée lors de laquelle on m’a reconnue dans l’ascenseur (“C’est vous, Hélène des Fabuleuses ?” !!!) : magnifique rencontre avec Karine Poli, photographe bourrée de talent, finaliste de l’édition 2014 de la femme Téva. Et il y a eu le Téva Lab, un événement privé d’une rare qualité d’inspiration et de connexion, où j’ai rencontré des gens aussi gentils et attentionnés que Candice, à commencer par son homologue Clélia Joly de Paris Première et Marie-Lo, l’adorable strasbourgeoise.

happyteva

C’est donc mon aveu : je m’imaginais le monde de la télé comme un monde un peu fermé, un peu superficiel voire même faux-cul. J’ai découvert des femmes ouvertes, authentiques, vraies, “comme nous”, qui ont leurs petits soucis mais qui se plient en quatre pour que l’autre se sente bien.

Je dédie ce billet à Candice de Saint Pern, qui pour moi incarne la fabuleuse : une femme attentionnée, qui prend tellement soin des autres qu’elle oublie parfois de s’occuper d’elle, une femme au bonheur contagieux. Et je retiens ceci : en élevant les autres, on devient soi-même.

 tevalab

Je partage sur Facebook
  • Marie

    Félicitations pour cette belle aventure (être dans les 10 finalistes, ce n’est pas rien) et merci à Stéphanie d’avoir eu de l’intuition! Continue à faire des merveilles tout en prenant bien soin de toi.

  • Merci Marie 🙂 Heureuse que tu fasse partie de l’aventure !!

  • Génial ! Encore bravo Hélène !

  • Pauline Costa-v Cha’gribouille

    BRAVO !!!