La chroniqueuse

Maman de jumeaux, femme d’entrepreneur et passionnée d’écriture, j’ai la chance d’être mariée à David le Fabuleux.

Après une prépa littéraire, des études de philo, plusieurs années d’enseignement dans le primaire et la participation au lancement de la boite de comm de mon mari, me voilà mère au foyer.  Je travaille à domicile en tant que rédactrice web. Mes garçons Roman et Adelin, âgés de 1 an, croquent la vie à pleines dents.

Une maman à la maison, disponible pour passer un maximum de temps avec ses enfants et faire du foyer un lieu accueillant, chaleureux : c’est mon choix, et le choix de vie de la famille Bonhomme.

Je ne vous apprends rien : être femme au foyer, c’est pas la vie rêvée. Il y a de gros avantages et de gros inconvénients. Comme dans tous les jobs, en fait. On fait des erreurs, on pète des câbles, on se sent seule. Mais il paraît qu’une femme, ça se bonifie avec l’âge. J’ai décidé de croire que le meilleur est devant nous.

Ma devise ?  « Mieux qu’hier et moins bien que demain. »

Les sac poubelle de 100L remplis de couches puantes, la montagne de linge à plier, les bombonnes d’eau de mer pour désengorger les nez, et puis les balades au soleil, la voisine qui fait des bisous, les sorties à la piscine, les câlins, les chansons.

Me donner à fond dans mon rôle de mère, oui. Y mettre toutes mes forces. Mais pas toute mon identité.

Parce que dans peu de temps, ils voleront de leurs propres ailes. Ils auront encore besoin de moi, un peu, j’espère. Mais ils ne seront plus là. Que restera-t-il, quand la caisse à jouets sera au grenier et les crayons de couleur au placard ?

Il restera, je l’espère, un peu plus de maturité, des talents un peu plus affirmés, de la créativité à revendre. Et surtout, des amies. Une communauté de Fabuleuses, qui comme moi, veulent aimer leur vie et changer leur monde.

Et puis, il y a mon fabuleux mari, qui croit en moi jour après jour, et qui croit en ce projet depuis des années. Pour tout ça, je lance Fabuleuses au foyer, les chroniques de nos vies, les mémoires de nos frustrations, les carnets de nos aspirations.

Spécialistes de cuisine, de santé, de fringues, de livres, de déco, de musique… Autour de moi, des dizaines de Fabuleuses me donnent envie de rêver ma vie. Mon rêve, c’est une communauté de Fabuleuses qui partagent leurs expériences et qui se boostent mutuellement pour construire les plus beaux foyers. Si ça vous parle, si vous voulez devenir chroniqueuse ou illustratrice, alors n’attendez pas… contactez-moi !

Merci à David et Thomas, sans qui ce blog n’existerait pas.