interview lucie manufacture copie

Interview : Lucie de la Ptite manufacture

Lucie est créatrice de vêtements pour bébés. Faites connaissance avec cette mompreneuse enthousiaste et créative, pleine d’énergie et de talent !

Ta famille, c’est qui ?

Notre toute petite famille est composée de mon mari, 31 ans, coach sportif avec qui je suis mariée depuis 3 ans déjà, ma petite Louise qui a 8 mois, et moi Lucie, 27 ans, créatrice de La p’tite Manufacture.

Être une maman, c’est quoi ?

Depuis 8 mois, j’apprends à le devenir… Alors pour définir ce rôle tout nouveau pour moi, je dirais qu’être maman c’est avant tout donner de l’amour, apprendre à détecter les sourires, les moues, les pleurs et ce qu’ils veulent dire. C’est aussi une nouvelle façon d’être, on est différente quand on est maman. On devient une famille, on redécouvre le foyer : des sourires, des hauts et des bas, des moments tous ensemble, de tous petits moments de bonheur. C’est tout un univers que pour rien au monde on aurait envie de changer, un cocon dans lequel on se sent bien !

La chose à laquelle tu t’attendais le moins en devenant maman ?

Avoir autant d’amour à donner à un enfant, c’est inexplicable. Avant on était deux, on ne pensait pas à notre avenir de parents. Je ne pensais pas qu’un tout petit être nous comblerait autant ! 

As-tu vraiment lancé la P’tite Manufacture pendant ta grossesse ? D’où t’est venue l’énergie d’affronter la paperasse et les exigences de l’entreprise ?

En juillet 2013, je suis tombée enceinte et j’ai eu ce déclic de créer mon entreprise. Ma grossesse s’est extrêmement bien passée (heureusement), et jusqu’au dernier mois je n’ai pas arrêté : communication, rendez-vous professionnels, construction de mon projet, du site, recherche de fournisseurs. J’ai beaucoup travaillé pour qu’au moment de l’accouchement et le mois d’après, je n’aie rien à faire, à part profiter de mon nouveau statut. C’était à la fois excitant et stressant, mais j’ai adoré. L’énergie venait surtout du fait que je souhaitais voir ce projet aboutir, et m’en sortir professionnellement. J’aime les aspects administratifs autant que les aspects créatifs.

Le travail à domicile avec un bébé, c’est vraiment possible ?

Oui ! Jusqu’à ses 5 mois, Louise est restée à la maison avec moi. Mais à vrai dire, quand elle a commencé à vouloir s’asseoir, à jouer, à demander l’attention de « mamamamama », là je vous avoue que la nounou s’est imposée, surtout que mon entreprise débutait et que les commandes pointaient le bout de leur nez ! Louise est donc tous les après-midi chez la nounou. Et le matin, comme elle dort jusque 11h (oui oui !!), j’ai du temps devant moi !

Ton moment préféré dans la journée ?

Le matin, quand je réveille ma fille. Et dans un autre domaine, recevoir des commandes à n’importe quelle heure ! *JOIE*

Qu’est-ce que t’a donné envie d’entreprendre ?

Depuis mon adolescence, je me suis toujours dit qu’un jour « je serais mon propre patron ». J’aime ce sentiment de gérer seule, de se débrouiller par ses propres moyens, d’avoir tout créé de A à Z, cette fierté d’avoir créé son entreprise, peu importe les aléas.

As-tu toujours rêvé de produire des vêtements pour enfants ?

Plus jeune, j’ai eu une période où je voulais être styliste, je dessinais moi-même les vêtements, je faisais de la couture. Mais je n’avais jamais songé à en faire mon métier. Ce fut un déclic juste avant d’être enceinte !

Comment t’est venu le concept de la P’tite Manufacture ? 

J’aime beaucoup les tissus biologiques (le respect de l’environnement) mais je trouve qu’aujourd’hui ce qu’on propose pour les tout petits en coton bio n’est pas très original : écru, vert, marron, blanc. Je voulais du peps, du pastel, de l’originalité, de la douceur… Et puis, le made in France s’imposait comme une évidence. Pourquoi faire fabriquer ailleurs alors qu’ici, en France, la main d’œuvre est très qualifiée, motivée, et que les retraités sont très nombreux ! J’ai imaginé mon concept autour de tout ça et HOP La p’tite manufacture est née !

Il paraît qu’il y a des mamies dans ton équipe ! Comment les as-tu recrutées ?

Oui , pour l’instant elles sont 4 : Suzanne, Elisabeth, Huguette et Valérie. Je les ai recrutées par de petites annonces tout simplement, et par des tests coutures !  Mes p’tites mamies sont vraiment adorables. Je prends des nouvelles, les appelle quand je peux. Elisabeth me raconte un peu ses journées, Huguette me motive aussi dans mon projet… Elles sont vraiment importantes !

La femme que tu admires le plus ?

Ma mère bien sûr ! Elle est toujours là pour moi, je l’admire énormément même si je ne lui dis pas tous les jours (elle est loin). Elle refait des études, veut créer son entreprise à 52 ans, elle s’occupe un peu de l’entreprise de mon père. (Oui, dans la famille on doit avoir cette fibre entrepreneuriale !) Elle a fait de son mieux pour que l’on ne manque jamais de rien… Bref, une maman !

Un petit mot pour les Fabuleuses ?

Merci d’avoir pris le temps de me lire et de découvrir La p’tite manufacture.  À toutes les Fabuleuses qui souhaiteraient créer leur entreprise : à cœur vaillant, rien d’impossible ! 

Je partage sur Facebook