histoirefairepart

Histoire d’un faire-part de naissance

Accueillir des jumeaux, c’est tout prévoir en double… y compris les prénoms ! Doux, virils, nobles, historiques, littéraires, francophones, prononçables à l’anglaise, phonétiquement distincts : c’était notre cahier des charges.

Et voilà qu’un petit matin de novembre, sont arrivés nos chevaliers : ADELIN le bâtisseur et ROMAN le conquérant.

Pour annoncer les naissances, nous ne souhaitions pas jouer la « carte jumeaux », pour que chaque bébé soit accueilli comme il se doit, dans son individualité.

D’où ces deux impératifs :

  • faire deux faire-parts distincts, pour annoncer séparément la naissance d’Adelin et celle de Roman ;
  • ne pas utiliser de photos, pour ne pas entrer dans l’éternelle parlotte gémellaire : «C’est du copier-coller !», «Celui-ci est plus gros que son frère, non…?»

Nous nous sommes donc lancés dans la création de deux faire-parts de naissance, imprimés en recto-verso. Et en l’absence d’images, nous avons tout misé sur l’imaginaire.

Maman littéraire et papa artiste ont imaginé deux parchemins, pour raconter deux histoires, celles de deux destins. Avec en filigrane, deux annonces officielles… saurez-vous les retrouver ?

Voir le faire-part de naissance de Roman
Voir le faire-part de naissance d’Adelin

faire part naissance

Je partage sur Facebook
  • Lo.

    Vraiment magnifique ! J’apprécie tant le concept que le résultat :] Bravo !
    Et pour les petits chevaliers aussi !

  • Hélène Bonhomme

    Merciii 🙂

  • Tam-Tam

    Haha… nous il n’y avait pas la gemellité dans l’équation, mais le « no photo » était clairement dans nos exigeances personelles…
    On s’est longtemps demande la direction a prendre… et puis au fil des idées avortées, le faire part d’octave est né. Des lettres avec une histoires, et deux animaux et leur private joke.
    un faire part à décoder presque ^^

  • J’aime l’idée de devoir décoder, ça rend le tout ludique et interactif ! Il a l’air cool votre faire part…*

  • Rachel

    C’est très réussi. Ça m’a fait penser au concept du double album d’un groupe punk-rock qui relate les histoires de 2 sœurs à la fois en terme réaliste et sous forme métaphorique. En lisant le livret se déroulent les lettres d’un message d’espoir, la morale des 2 histoires. C’est inventif, créatif, intelligent, stimulant : J’aime !

  • Ecellent, ça s’appelle comment ?

  • Krystel Lemblé

    Je suis arrivée là ce matin après avoir le mail que tu m’as envoyé, par curiosité….et j’en suis toute retournée ! Quelle idée magnifique !!! quelle originalité !!! et quelle écriture !! merci pour ce partage et ce voyage matinal.

  • Merci beaucoup pour ton mot Krystel !!!