All posts in Vous faites quoi dans la vie ?

jouet

J’ai décidé d’être une mauvaise mère

Article rédigé suite à une réflexion suscitée par une des grandes discussions de l’émission Les Maternelles, où un pédopsychiatre invitait les mères à ne pas rechercher à être des mères parfaites mais à « être », tout simplement…

J’ai décidé d’être une mauvaise mère. Cela fait assez sens avec ma première fille qui me reproche souvent d’être méchante… et je vais vous dire comment et pourquoi.

#1 – en ne répondant pas toujours à leurs demandes

#2 – en ignorant leurs caprices

#3 – en ajoutant une mesure de frustration à leurs petites vies Lire la suite…

HARGOT Therese

Thérèse Hargot : Quel féminisme transmettons-nous à nos filles ?

En 2016, féminisme ne rime plus avec liberté mais avec formatage ! C’est l’une des thèses de Thérèse Hargot, sexologue et intervenante en éducation affective et sexuelle, dans son ouvrage tout juste paru chez Albin Michel : Une jeunesse sexuellement libérée… ou presque. J’apprécie le talent par lequel Thérèse, qui a contribué au livre des fabuleuses, parvient à nos faire réfléchir au-delà des “pour” et des “contre” qui déchirent notre société sur les questions identitaires et familiales, afin de proposer une “troisième voie” capable d’ébranler enfin les stéréotypes dans lesquels nos propres mentalités nous enferment. À lire également : mon entretien avec Thérèse Hargot sur le site du Point.

Lire la suite…

la mère libre est en train de naître

Travail, enfants, accomplissement de soi : la mère libre est en train de naître

Lorsque j’ai annoncé à mes amies que j’attendais des jumeaux, les réactions ont eu le mérite d’être tranchées : “Des jumeaux ! Mon rêve !” disaient les unes. “Des jumeaux ! Mon pire cauchemar !” disaient les autres. Une chose était certaine : j’allais avoir le privilège d’expérimenter doublement la joie et le désarroi de ma nouvelle vie de mère.

Puis est venu le congé parental, que j’ai vécu comme un fabuleux assortiment de joyeuses confusions : “Je veux rester à la maison, mais je ne veux pas. Je veux retourner travailler, mais je ne veux pas. Je veux me réaliser de telle manière, mais je veux me réaliser d’une autre manière.” Premières luttes entre la femme et la mère qui cohabitent sous mon toit : je tente de rassurer tantôt l’une, tantôt l’autre, et cela fonctionne plutôt bien. Mais la partie de ping-pong ne fait que commencer. Lire la suite…

28

Une maman à Sciences Po : oser le féminisme, oser la maternité

Il y a quelques mois, je suis allée respirer l’odeur des cahiers neufs avec mon fils. Nous avons acheté des fournitures scolaires, comme toutes ces mamans, qui, début septembre, se pressaient pour préparer le cartable de rentrée de leurs enfants. Sauf que cette année encore, c’est moi qui ai fait ma rentrée ! Je suis une maman étudiante. J’ai été en cours de sciences politiques avec mon gros ventre, sous les yeux étonnés, incrédules, amusés, parfois moqueurs, souvent gentils.

Lire la suite…

vague

Leçon de surf : et si devenir mère était votre plus belle opportunité ?

Pour une mère, les journées sont longues mais les années sont courtes ! Lorsque je suis devenue maman, je me suis sentie dépassée, incapable de profiter de cette vie de famille dont j’avais pourtant toujours rêvé.

Deux options s’offraient à moi :

  • “soit j’attends que ça passe : vivement la fin de mon congé parental, je retrouverai enfin une vie normale (sauf que paraît-il, la vie de parent ne va pas en s’améliorant),

  • soit je choisis de mettre à profit cette période où je suis dans mon foyer, pour apprendre à aimer ma vie, et pour gagner en maturité.”

Lors de nos vacances sur la côte Atlantique, mon père nous a appris comment appréhender les vagues. Si on attend une vague de face, elle va nous renverser. Par contre, si on plonge dans la vague, on peut surfer dessus ! Lire la suite…

38_2

8 portraits de fabuleuses : mamans et créatrices d’entreprise

Cet automne, je me suis rendue au Salon Layds, organisé par la talentueuse Emmanuelle Fagant, conseillère en image à Bischwiller en Alsace. J’y ai rencontré de nombreuses mamans entrepreneuses. Armée de mon dictaphone, j’ai glané pour vous les petits secrets de leur audace et de leur réussite ! Lire la suite…

8

Pourquoi je n’ai plus honte d’être au foyer

Il n’y a pas si longtemps, je n’assumais pas vraiment mon « activité » de femme au foyer. Je culpabilisais beaucoup par rapport aux mamans qui travaillent. A savoir que dans mon entourage, je suis la seule à ne pas avoir de profession et que seule ma mère a été « au foyer ».

J’avais l’impression d’être mère au foyer faute de pouvoir trouver un emploi. J’avais honte de moi. Et pourtant, quelque part, j’étais tellement contente d’être avec mon fils et de le voir faire des progrès jour après jour.

C’est lors d’une conversation avec un ami que j’ai eu le déclic. Lorsque je lui ai dit que j’étais fatiguée en fin de journée, il m’a répondu : « Et ben, qu’est-ce que ce serait si tu travaillais ! ».

Une remarque qui m’a bien énervée. Mais j’ai fini par réfléchir en me posant de vraies questions. Lire la suite…

josiane

8 questions à Josiane Trachsel, serial entrepreneuse et serial fabuleuse

Josiane Trachsel est maman de 4 enfants et dirigeante d’Akyado, l’un des grands leaders de la cosmétique en Suisse. Une société qui forme aussi les femmes à créer leur entreprise, en Suisse et en France. Portrait d’une maman qui se définit elle-même comme une serial entrepreneuse !

Pouvez-vous nous présenter votre famille ?

J’ai 1 mari, 3 filles et 1 garçon. Nous sommes tous des blonds ! Des vrais blonds naturels, fabriqués en Suisse. J’ai aussi un gendre que j’aime beaucoup, même s’il n’est ni blond, ni suisse !

Pourquoi avez-vous choisi la cosmétique ?

La cosmétique n’a pas été mon choix premier. En fait, je me serais lancée dans n’importe quoi qui pourrait former les femmes à l’indépendance. Il se trouve que la cosmétique est la réponse que nous avons trouvée. En fait, mon mari est beaucoup plus cosmétique que moi. Il est un peu plus blond que moi ! (Rires) Lire la suite…

80

Devenir maman et évoluer professionnellement

Je sais… il y a quelque chose qui coince dans le titre… C’est extrêmement difficile d’évoluer au sein d’une entreprise en même temps que l’on annonce qu’on attend un bébé (surtout un premier !).

Ce miracle est probablement arrivé pour certaines, mais dans cet article, je ne vais pas parler d’une évolution au sein d’une structure, mais plutôt d’une évolution plus personnelle – comme un déclic ou un chamboulement qui se passe dans votre âme, votre cœur, votre conscience ou votre raison (utilisez le mot qui résonne le plus en vous…).

Lire la suite…
interview lucie manufacture copie

Interview : Lucie de la Ptite manufacture

Lucie est créatrice de vêtements pour bébés. Faites connaissance avec cette mompreneuse enthousiaste et créative, pleine d’énergie et de talent !

Ta famille, c’est qui ?

Notre toute petite famille est composée de mon mari, 31 ans, coach sportif avec qui je suis mariée depuis 3 ans déjà, ma petite Louise qui a 8 mois, et moi Lucie, 27 ans, créatrice de La p’tite Manufacture. Lire la suite…

12-si-seulement-jetais-comme-elle

Où il est question d’être en accord avec soi

Ce soir j’ai pleuré. C’est venu comme ça, sans que je m’y attende, au milieu d’une phrase. Ceux qui me connaissent savent que je pleure tout le temps donc ce n’était pas non plus l’événement de l’année. Par contre, habituellement j’ai des signaux avant coureurs : les yeux qui piquent et tout le toutim. Là ça m’a pris en parlant, sans prévenir. On arrête le suspense haletant, les larmes sont apparues en prononçant la phrase suivante : « Et comme moi je ne travaille pas, et bah je sers à rien ». Lire la suite…

2-mariela-demetriou

Entretien avec Mariela Demetriou, journaliste de mode et fabuleuse maman

Organisatrice de la fashion week australienne et de la venue du Prince Charles à Sydney, Mariela Demetriou est aujourd’hui journaliste de mode pour le Renegade Collective. Elle est aussi une fabuleuse maman qui nous a fait l’honneur de sa présence lors des Team Days des fabuleuses à Strasbourg !

Merci Mariela de passer ce moment avec nous. Quelle chance d’interviewer une fabuleuse australienne !

(Rires) En fait mon parcours est international ! Je suis née au Chili, où mon père était pilote dans l’armée de l’air. Nous avons vécu en Allemagne, puis en Australie. Ensuite je me suis mariée avec un homme qui est né en Grèce. Et aujourd’hui nous avons la chance de vivre en France ! Lire la suite…

mère au foyer

Maman, un travail comme un autre ? Les mères au foyer (2/2)

Vous pouvez lire la première partie ici. Dans cet article, on abordera le cas de la mère dite « au foyer ». Nous voyons souvent des posts, des messages « revendiquant » un lien entre travail et mère au foyer. Est-ce vrai/est-ce faux… honnêtement moi, je m’en fiche !

Vous connaissez mon point de vue sur le statut de maman en lui-même. Quant à la saison où l’on choisit de rester à la maison pour s’occuper des enfants, je pense que ce sont les motivations qui doivent rester plus fortes que le statut, et surtout, être claires pour chacune d’entre nous. Lire la suite…

mère-au-foyer-jai-ete

Mère au foyer j’ai été, mère au foyer je reste

Bienvenue à une autre Hélène dans la team des chroniqueuses ! Mère de 4 enfants dont 3 ados, elle nous apprend qu’être maman, c’est pour la vie…

6h15, le réveil sonne. A 6h47 il re-sonne pour la cinquième fois… Après une douche, un semblant de maquillage, une chasse à la chaussette au trésor, une petite dizaine de céréales fourrées au chocolat écrasées sur le parquet plus tard, la journée commence x6. Nos rythmes s’entrecroisent et s’entrechoquent. Nous éclatons la troupe en deux : Maman Touran et Papa Moto, c’est parti ! Lire la suite…

maman

Maman, un travail comme un autre ? (1/2)

Au risque d’en décevoir beaucoup : non, non et NON ! 

Avec mon double regard, celui de maman et de psy du travail, voyant le parcours de l’insertion professionnelle et les organisations internes, je vais aller droit au but :

1. Un travail doit être encadré par un contrat, qui peut être à durée déterminée, à durée indéterminée mais qui peut être interrompu. On peut même être licencié…

Être maman, c’est à vie. Une fois que tu l’es… TU L’ES ! Lire la suite…

business_plan

Mon business plan

Matière première : 2 enfants de sexe masculin livrés en une fois courant novembre 2012 (possibilité de passer une autre commande).  Lire la suite…

travaillerdomicilenarguerlesautres

Travailler à domicile et narguer les autres (3/3)

Si vous venez de rejoindre le blog, sachez que deux articles ont été publiés sur le travail à domicile (Les bases pour s’organiser, 8 astuces). Lire la suite…

8astucespourtravailleradomicile

8 astuces pour travailler à domicile sans devenir folle (2/3)

Si vous avez la chance d’avoir une grande résidence avec un grand bureau bien éloigné de la pièce à vivre ou un atelier consacré à votre travail, c’est souvent plus facile de séparer le rythme travail/maison. On ferme la porte et nous voilà « au travail »… Mais ce n’est pas toujours le cas ! Lire la suite…

soldes rectangle-01

Une histoire de temps

Je suis une urbaniste. Et je suis une maman. Sur mon contrat il y a écrit que je suis aux 35 heures, donc « à temps plein ». Et c’est marrant parce que je n’ai pas l’impression que c’est d’urbanisme qu’il est plein, mon temps ! Lire la suite…

Travaillerdomicilelesbasespours'organiser

Travailler à domicile sans devenir folle : les bases pour s’organiser (1/3)

De plus en plus de mamans travaillent à domicile, et ce pour différentes raisons. Souvent, la gestion des enfants est la motivation première, mais il y en a d’autres Lire la suite…

lydia

Interview : Lydia Levant-Bol, psychologue du travail

Psychologue du travail… quel rapport avec les Fabuleuses au foyer ? Eh bien, je crois que Lydia a beaucoup de choses à dire aux Fabuleuses, beaucoup de choses qui pourront les aider au quotidien. Prêtes à faire sa connaissance ?

Lire la suite…

toutes les mamans le sont à plein temps

Maman = plein temps ?

Depuis le lancement du blog, j’ai reçu plusieurs messages de Fabuleuses qui m’ont dit ne pas être « mère au foyer à 100% ». Lire la suite…

dutalents-ducoeur

Elle changeait la vie

« Et loin des beaux discours, des grandes théories, à sa tâche chaque jour, on pouvait dire de lui : il changeait la vie. » Que celle qui n’a jamais kiffé sur du Goldmann me jette la première pierre ! Lire la suite…

Femmeentrepreneur

Femme d’entrepreneur : ce que j’ai appris

Fille d’entrepreneur et aujourd’hui femme d’entrepreneur : le business familial, c’est mon rayon ! Lire la suite…