All posts in Vous faites quoi dans la vie ?

HB-article-a-table-axelle

À TAAAABLE !

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi, le repas, ça me “bouffe” une énergie complètement folle. Et parfois, je me dis que la vie AVEC enfants, c’est bien, mais que la vie SANS repas, ce serait vraiment mieux. Et pourtant…

Pourtant un Bébé Fabuleux a besoin de se nourrir.

C’est comme un puits sans fond, un truc qui s’arrête jamais, un peu comme la roue du hamster qui tourne tourne tourne toujours toujours toujours. À peine un repas est-il terminé qu’il faut mettre le suivant sur le feu… Depuis que je fais partie de la caste la plus nombreuse du monde, à savoir celle des mères de famille (sans tablier, sans bigoudis, sans rouleau à pâtisserie mais mère de famille tout de même), je suis obligée de me plier à l’évidence.

Un enfant, ça ressemble parfois à un Ventre Ambulant et c’est non-négociable. Mais une fois le diagnostic établi, je fais quoi ? Lire la suite…

HB article travail mi temps

Travail à domicile et à mi-temps : comment gagner en efficacité ?

« Reprendre mon ancien travail, mission impossible ! Pourtant, rester à plein temps à la maison rime avec péril pour mon équilibre personnel et familial. Du coup j’alterne entre culpabilité et rêves inaccessibles… tout en continuant de tout gérer à la maison » ,

nous raconte Julie, comme beaucoup d’autres mamans qui pour des tas de raisons aimeraient travailler à domicile mais ne savent pas comment s’y prendre.

Le guide qui suit nous donne quelques astuces pour combiner le tout !

Lire la suite…

les maternelles

Congé parental : pause ou piège ?

Tu as manqué ça ?

Pour toutes celles qui nous le demandent, voilà le replay de l’émission La Maison des Maternelles sur le congé parental, avec Hélène Bonhomme. Lire la suite…

disney-castle

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’emmerdes

Elles font les courses seules avec 3 gamins dans le chariot, les fées ? La vraie vie ne se déroule pas toujours comme prévu… ça craint, mais c’est pas grave.

La petite qui fait de l’asthme, le grand qui a la bonne idée de s’ouvrir l’arcade un dimanche soir, l’embrayage qui lâche, la machine à laver qui vous laisse tomber, un colis suspect qui vous fait rater le train… et autant de raisons de s’engueuler.

Plus aucune dosette de café dans la maison, un vomi gluant sur votre chemisier neuf, la salle de bain inondée, Lire la suite…

HB-rangement

Ranger moins pour dormir plus

Marre, marre, marre de ranger ? Depuis que tu as des enfants, tu passes ta vie à faire du rangement ? Ou au contraire, tu as lâché l’affaire ?
Il y a presque 2 ans, je vous racontais dans cet article comment j’étais devenue une fée du logis en 48 heures. Update : ma maison reste toujours plus ou moins rangée ! 2 ans après !
Bénéfice direct : je prends plus de mon précieux temps pour MOI ou mon COUPLE ou mes ENFANTS plutôt que de passer des heures par jour à remettre les choses à leur place.

Le secret, ce n’est PAS le rangement… c’est le tri !

Je t’en parle en vidéo :

Lire la suite…

HB-article-pepiniere

Nos foyers sont des pépinières : celles des citoyens de demain.

Je les écoute parler. Les femmes. J’aime leurs interrogations. La maternité les a bousculées.  Quand je les regarde partir, je perçois à quel point chacune éprouve, à sa mesure, l’envergure du chantier dont elles sont maintenant responsables : faire grandir un enfant.

Leur questionnement est issu de leur quotidien, de leur expérience, davantage pressant à chaque fois que l’enfant pose un pas vers sa vie d’adulte. Une réflexion traversée par la conscience aiguë d’en faire des hommes. Former les citoyens de demain, pour qu’ils puissent penser l’avenir et construire le monde.

Je les imagine

Fabuleuses, au sein de leur foyer, une entreprise familiale, pépinière de bouts d’hommes en pleine croissance. Si j’ouvre le Larousse, la pépinière est :

Lire la suite…

maman-en-formation

Maman en formation

Ma fille ainée l’a bien résumé :

« Moi, je n’avais pas le droit de faire tout ça ! »

C’est vrai ! Elle a raison.

Ca peut lui sembler injuste. Je le comprends. J’ai changé. Je ne suis plus la même maman qu’avant.

Pourquoi j’ai changé

Certains diront que c’est l’âge, l’expérience.

Ils ont raison. En partie.

D’autres que c’est l’usure. Que je suis plus laxiste.

Ils ont raison aussi. En partie.

De mon point de vue, c’est un tout.

Un mélange de tous ces constats faits : Lire la suite…

quand-papa-reste-a-la-maison

Le jour où mon mari a pris les rênes et a fait mieux que moi, la cool attitude en plus !

Cela a commencé sans que nous nous en rendions vraiment compte pour atteindre lentement mais sûrement le point de non retour. Voici le récit d’une famille et d’un couple au bord de la crise de nerfs.

Tous les dimanches matin nous avons notre rendez-vous dominical. Le réveil, les bains, habillages, petits-déj’, coiffures, re-coiffures, une chaussette manque et maintenant c’est le bonnet…

« Mais où sont les chaussures des filles ! »

Le chocolat chaud de Sékia se renverse sur elle « J’ai pas fait exprès maman !» (bien évidemment) et c’est tout le process qui recommence ! Je regarde ma montre, il est 09h00 : nous sommes officiellement en retard de plus de 40mn ! Et là mon mari, qui a pris le temps de se lever du bon pied, me lance d’un ton empreint de nonchalance et d’une pointe de critique à peine masquée : Lire la suite…

tenir-bon

TENIR ou LAISSER FAIRE… à quoi bon ?

D’un bout à l’autre du curseur en matière d’éducation, 2 modes (2 mondes) de parentalité s’opposent :

  • les « classiques » qui ne démordent pas du fait que « les principes et le devoir » sont la ligne directrice, LA solution pour que leurs enfants soient « droits » (dans leurs bottes)
  • les « libéraux » qui placent leur progéniture au centre de leur propre vie et se laissent envahir en en faisant des « enfants-rois » (du monde)

Et nous personnellement, où (en) sommes-nous ?

Du point de vue de la société, on observe un grand remue-ménage et probablement aussi un tout aussi grand remue-méninges !!

On n’a jamais vu pareille perte de repères dans l’éducation : à la maison comme à l’école, tout est chamboulé, les choses ne sont plus « à leur place », ça bouge, ça tremble ! Lire la suite…

mumwork

Mère, au foyer et active

Je discutais récemment avec l’une de mes clientes au téléphone quand au détour de la conversation nous en sommes venus à digresser sur les affres de la vie de maman conjuguée à celle d’entrepreneuse.

Toutes les deux actives, nous le sommes principalement au sein de notre foyer. Elle, après 7 ans à diriger son business depuis le confort isolant de son bureau Lire la suite…

tout faire

Tout faire, ma liberté ou ma prison ?

En 2016, vous avez couru après le temps, vous avez tout mené de front, vous vous êtes oubliée. Un peu, beaucoup. Cette année, vous avez l’intention de faire de votre agenda un allié : « En 2017, c’est décidé, j’arrête de courir ».

Et puis vous avez rempli votre agenda avec les obligations des uns et des autres. Et le voilà déjà plein. Alors vous vous êtes dit « bon je verrai ça plus tard, je suis déjà en retard ». Et puis ensuite vous vous êtes dit « je pourrais prendre des cours de danse…. Lire la suite…

vousfaitesquoi

Vous faites quoi dans la vie ?

Bonne question !

La dernière fois que c’est arrivé, je faisais la queue dans une pharmacie bondée. Mes adorables jumeaux de trois ans étaient occupés à renverser délibérément un rayon entier de sprays à l’eau de mer, quand on m’a posé la question fatale : “Vous faites quoi dans la vie ?” Silence, comme si l’ensemble la clientèle s’était tue pour mieux entendre ma réponse. Panique au coeur de mon cerveau. Que dire ?

Lire la suite…

bonne-journee-SANS-TRAIT

Bonne journée 2017 !

À toi qui n’as eu ni la force ni l’envie de te lever ce matin, parce que tu t’es déjà levée 6 fois dans la nuit,

À toi qui regardes ta montre toutes les 12 minutes : c’est pas encore l’heure de les mettre à la sieste ?

À toi qui as rêvé d’avoir des enfants, mais qui rêves souvent de t’en débarrasser,

Toi qui te demandes comment tu as pu en arriver à hurler sur la chair de ta chair,

À toi qui penses à ta vie d’avant, avant ces mains qui sentent en permanence, au pire les excréments et au mieux la crème de change à l’huile de foie de poisson,

À toi qui songes à truquer les horloges pour que tout le monde soit au lit dès 17h,

Toi qui n’a plus l’énergie de leur donner le bain, et qui serviras des céréales au dîner,

Qui te tritures le cerveau pour savoir ce qui cloche chez toi, Lire la suite…

to do list

Comment j’ai vaincu ma to-do-list (à tout jamais)

J’aime les listes. Pour moi, une journée réussie c’est une journée où j’ai pu BARRER, COCHER et « BULLETER » (pour celles à qui parle le concept de bullet journal). Ah, le plaisir de barrer une bonne chose de faite. Cette merveilleuse satisfaction du travail accompli, lorsque TOUS les points de votre liste disparaissent sous un gros trait de feutre noir.

Pour vous dire à quel point je suis accro aux listes : s’il m’est arrivé de faire dans la journée quelque chose qui n’était pas prévu (genre sortir les poubelles aujourd’hui parce que demain c’est férié), je rajoute sur ma liste « sortir les poubelles », juste pour avoir le plaisir de barrer ce que je viens de noter 3 secondes avant.

Bref, je suis folle. Folle de listes. Folle de ce sentiment terriblement agréable, et horriblement éphémère, cette joie inexprimable d’avoir tout barré. Quand TOUT est fait.

Sauf que je suis maman.

Lire la suite…

chez papa

« C’est mieux chez papa ! »

C’est mon lot de maman divorcée de devoir subir le récit des activités trop géniales faites chez papa à chaque fois que je récupère mes filles.

Je dois l’avouer, non seulement ça me gonfle mais surtout au fond, cela me rend jalouse.

Coupable d’être jalouse serait plus exact car comme je l’entends si souvent :

« L’essentiel c’est que tes filles soient heureuses ! » Lire la suite…

femme vent fabuleuse

Fabuleuses face au vent !

Dès que je passe la porte du magasin, je les entends : « bruyants, désagréables dans le ton, mais surtout gênants ». En plus dans le groupe je reconnais assez vite une maman dont la fille a été à l’école maternelle avec Emma. Je baisse la tête un instant, je soupire comme les autres clients du magasin. Ça gueule !

Les enfants dans les poussettes crient des « mamans je veux ça », les mamans répondent au mieux avec un « ferme-la tu as déjà eu un truc dans le magasin d’avant » pas piqué des verres. La grand-mère, la jeune mère et son mec, la meilleure copine et les enfants, en hyper-nombre. Les cheveux sont mi-bleus, mi-mauves, mi-blonds oxygénés. Et à la caisse je me retrouve derrière eux.

Quand c’est notre tour, je croise le regard de la maman que je connais et je lui dis bonjour. Elle répond en criant (bon ben voilà tout le monde sait que je la connais), elle Lire la suite…

embauche

Pourquoi embaucher une maman ? Petit guide à usage des recruteurs

Elle a un profil intéressant… mais voilà, elle est maman ! Cela ne veut pas forcément dire qu’elle sera chroniquement en retard : avant de mettre son CV tout en bas de la pile, lisez ça… Lire la suite…

Woman sitting on a park bench

Marre de devoir penser à tout…

Mettre un goûter dans le sac, acheter du pain pour le sandwich de demain, appeler l’assurance… ne surtout rien oublier et le tout en étant déjà bien occupée.

Un petit coup de main ne serait pas de refus ! Mais ce n’est pas si simple.
Combien de fois des mains de bonne volonté, hésitantes ou peu initiées à la tâche à accomplir ont tenté de m’aider maladroitement pour s’entendre dire :

« En même temps, si c’est pour faire ça, je pouvais le faire toute seule ! »

C’est bien compliqué tout ça.
Entre le boulot, les enfants et les aléas du quotidien, je me sens parfois bien seule avec un cerveau en cocotte-minute. Lire la suite…

peste ou cholera fabuleuse au foyer

Femme au travail ou femme au foyer : la peste ou le choléra ?

Hélène Bonhomme, fondatrice du site Fabuleuses au foyer, est aussi chroniqueuse sur LePoint.fr. Enfants, couple, travail, maison… chaque semaine, elle partage ses impressions sur le quotidien des mères au XXIème siècle. Découvrez sa tribune sur le blog des fabuleuses !

Jamais assez à la maison. Jamais assez au travail. Jamais assez ferme, jamais assez douce, jamais assez compétente, jamais assez rentable, jamais assez présente.

Lire la suite…

dessins des pas dans la neige

La femme invisible

Crédit photo : Grace Parvu, Des pas dans la neige

Hélène Bonhomme, fondatrice du site Fabuleuses au foyer, est aussi chroniqueuse sur LePoint.fr. Enfants, couple, travail, maison… chaque semaine, elle partage ses impressions sur le quotidien des mères au XXIème siècle. Découvrez sa tribune sur le blog des fabuleuses !

« Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » Et après ? Aucune donnée digne d’être exploitée. L’histoire ne conte que la femme d’avant. Celle qui brillait en société, bien gainée dans sa robe de bal, celle dont la fraîcheur et le courage avaient ébloui moult prétendants et fait baver moult reines mères.

L’histoire tait la femme d’après. Celle dont les doigts jadis délicats véhiculent désormais une perpétuelle odeur de crème de change à l’huile de foie de poisson. Celle dont les yeux diamants sont dorénavant cernés et dont les rêves d’antan sont aujourd’hui éprouvés par la dure réalité d’une vie de famille trop souvent vécue en jogging ruisselant de bave ou de purée de carottes. Celle qui pourtant, derrière les portes du château, apporte soins et soutien aux princes de demain. La femme qui, devenue mère, est devenue invisible. Lire la suite…

Europe map

Moi, fabuleuse expatriée

Femme expatriée, femme au foyer ? Surtout, femme en position de devoir se réinventer, redéfinir son identité, développer son autonomie, élargir sa vision. Étonnée par le nombre d’e-mails que je reçois de la part de fabuleuses expatriées sur tous les continents, j’ai posé 3 questions à l’une de nos lectrices, pour comprendre en quoi au-delà des difficultés, l’expatriation a pu être pour ces femmes l’occasion de se réconcilier avec elles-mêmes. Rencontre avec Séverine, 44 ans, mariée et maman de deux (grands) enfants de 18 et 21 ans. Séverine vit à Bangkok et nous parle avec sincérité de son expérience de l’expatriation… et du foyer.

Vous sentez-vous femme d’expatrié ou femme expatriée ?

Ma réponse est mitigée. Les premières années de mon expatriation, je me suis sentie « femme de ».  En effet, 90% des couples choisissant l’expatriation le font du fait du mari*. L’épouse « suit » donc son mari, poursuivant à l’étranger son choix de femme au foyer ou renonçant, momentanément ou pas, à sa carrière professionnelle. Dans le cadre d’associations d’expatrié(e)s, je me souviens avoir été choquée par l’inévitable (et assez épouvantable) question : « qu’est-ce qu’il fait ton mari? », ressassée à l’infini par (trop) de femmes d’expatriés. J’avais juste envie de répondre : « Bonjour, je m’appelle Séverine et j’ai une vie propre…” Dans ce milieu, beaucoup de femmes se définissent par rapport aux fonctions de leurs époux, choisissant même leurs copines en fonction de la position du mari. J’ai finit par traduire la question par : « Es-tu fréquentable ? »… Je me sentais donc à leurs yeux « femme de », plutôt qu’être humain à part entière. Lire la suite…

jouet

J’ai décidé d’être une mauvaise mère

Article rédigé suite à une réflexion suscitée par une des grandes discussions de l’émission Les Maternelles, où un pédopsychiatre invitait les mères à ne pas rechercher à être des mères parfaites mais à « être », tout simplement…

J’ai décidé d’être une mauvaise mère. Cela fait assez sens avec ma première fille qui me reproche souvent d’être méchante… et je vais vous dire comment et pourquoi.

#1 – en ne répondant pas toujours à leurs demandes

#2 – en ignorant leurs caprices

#3 – en ajoutant une mesure de frustration à leurs petites vies Lire la suite…

HARGOT Therese

Thérèse Hargot : Quel féminisme transmettons-nous à nos filles ?

En 2016, féminisme ne rime plus avec liberté mais avec formatage ! C’est l’une des thèses de Thérèse Hargot, sexologue et intervenante en éducation affective et sexuelle, dans son ouvrage tout juste paru chez Albin Michel : Une jeunesse sexuellement libérée… ou presque. J’apprécie le talent par lequel Thérèse, qui a contribué au livre des fabuleuses, parvient à nos faire réfléchir au-delà des “pour” et des “contre” qui déchirent notre société sur les questions identitaires et familiales, afin de proposer une “troisième voie” capable d’ébranler enfin les stéréotypes dans lesquels nos propres mentalités nous enferment. À lire également : mon entretien avec Thérèse Hargot sur le site du Point.

Lire la suite…

la mère libre est en train de naître

Travail, enfants, accomplissement de soi : la mère libre est en train de naître

Lorsque j’ai annoncé à mes amies que j’attendais des jumeaux, les réactions ont eu le mérite d’être tranchées : “Des jumeaux ! Mon rêve !” disaient les unes. “Des jumeaux ! Mon pire cauchemar !” disaient les autres. Une chose était certaine : j’allais avoir le privilège d’expérimenter doublement la joie et le désarroi de ma nouvelle vie de mère.

Puis est venu le congé parental, que j’ai vécu comme un fabuleux assortiment de joyeuses confusions : “Je veux rester à la maison, mais je ne veux pas. Je veux retourner travailler, mais je ne veux pas. Je veux me réaliser de telle manière, mais je veux me réaliser d’une autre manière.” Premières luttes entre la femme et la mère qui cohabitent sous mon toit : je tente de rassurer tantôt l’une, tantôt l’autre, et cela fonctionne plutôt bien. Mais la partie de ping-pong ne fait que commencer. Lire la suite…

28

Une maman à Sciences Po : oser le féminisme, oser la maternité

Il y a quelques mois, je suis allée respirer l’odeur des cahiers neufs avec mon fils. Nous avons acheté des fournitures scolaires, comme toutes ces mamans, qui, début septembre, se pressaient pour préparer le cartable de rentrée de leurs enfants. Sauf que cette année encore, c’est moi qui ai fait ma rentrée ! Je suis une maman étudiante. J’ai été en cours de sciences politiques avec mon gros ventre, sous les yeux étonnés, incrédules, amusés, parfois moqueurs, souvent gentils.

Lire la suite…

vague

Leçon de surf : et si devenir mère était votre plus belle opportunité ?

Pour une mère, les journées sont longues mais les années sont courtes ! Lorsque je suis devenue maman, je me suis sentie dépassée, incapable de profiter de cette vie de famille dont j’avais pourtant toujours rêvé.

Deux options s’offraient à moi :

  • “soit j’attends que ça passe : vivement la fin de mon congé parental, je retrouverai enfin une vie normale (sauf que paraît-il, la vie de parent ne va pas en s’améliorant),

  • soit je choisis de mettre à profit cette période où je suis dans mon foyer, pour apprendre à aimer ma vie, et pour gagner en maturité.”

Lors de nos vacances sur la côte Atlantique, mon père nous a appris comment appréhender les vagues. Si on attend une vague de face, elle va nous renverser. Par contre, si on plonge dans la vague, on peut surfer dessus ! Lire la suite…

38_2

8 portraits de fabuleuses : mamans et créatrices d’entreprise

Cet automne, je me suis rendue au Salon Layds, organisé par la talentueuse Emmanuelle Fagant, conseillère en image à Bischwiller en Alsace. J’y ai rencontré de nombreuses mamans entrepreneuses. Armée de mon dictaphone, j’ai glané pour vous les petits secrets de leur audace et de leur réussite ! Lire la suite…

8

Pourquoi je n’ai plus honte d’être au foyer

Il n’y a pas si longtemps, je n’assumais pas vraiment mon « activité » de femme au foyer. Je culpabilisais beaucoup par rapport aux mamans qui travaillent. A savoir que dans mon entourage, je suis la seule à ne pas avoir de profession et que seule ma mère a été « au foyer ».

J’avais l’impression d’être mère au foyer faute de pouvoir trouver un emploi. J’avais honte de moi. Et pourtant, quelque part, j’étais tellement contente d’être avec mon fils et de le voir faire des progrès jour après jour.

C’est lors d’une conversation avec un ami que j’ai eu le déclic. Lorsque je lui ai dit que j’étais fatiguée en fin de journée, il m’a répondu : « Et ben, qu’est-ce que ce serait si tu travaillais ! ».

Une remarque qui m’a bien énervée. Mais j’ai fini par réfléchir en me posant de vraies questions. Lire la suite…

josiane

8 questions à Josiane Trachsel, serial entrepreneuse et serial fabuleuse

Josiane Trachsel est maman de 4 enfants et dirigeante d’Akyado, l’un des grands leaders de la cosmétique en Suisse. Une société qui forme aussi les femmes à créer leur entreprise, en Suisse et en France. Portrait d’une maman qui se définit elle-même comme une serial entrepreneuse !

Pouvez-vous nous présenter votre famille ?

J’ai 1 mari, 3 filles et 1 garçon. Nous sommes tous des blonds ! Des vrais blonds naturels, fabriqués en Suisse. J’ai aussi un gendre que j’aime beaucoup, même s’il n’est ni blond, ni suisse !

Pourquoi avez-vous choisi la cosmétique ?

La cosmétique n’a pas été mon choix premier. En fait, je me serais lancée dans n’importe quoi qui pourrait former les femmes à l’indépendance. Il se trouve que la cosmétique est la réponse que nous avons trouvée. En fait, mon mari est beaucoup plus cosmétique que moi. Il est un peu plus blond que moi ! (Rires) Lire la suite…

80

Devenir maman et évoluer professionnellement

Je sais… il y a quelque chose qui coince dans le titre… C’est extrêmement difficile d’évoluer au sein d’une entreprise en même temps que l’on annonce qu’on attend un bébé (surtout un premier !).

Ce miracle est probablement arrivé pour certaines, mais dans cet article, je ne vais pas parler d’une évolution au sein d’une structure, mais plutôt d’une évolution plus personnelle – comme un déclic ou un chamboulement qui se passe dans votre âme, votre cœur, votre conscience ou votre raison (utilisez le mot qui résonne le plus en vous…).

Lire la suite…