Nadine Schwinn

Nadine Schwinn
Agée de 38 ans, Nadine est maman de 3 filles et mariée à Alain, le papa de sa petite dernière. Après 17 années à manager des équipes de vente, 7 déménagements, 1 divorce et 1 burnout, elle décide de faire de tous ces « épisodes de vie » sa force et reprend des études pour faire de sa passion pour le développement de la relation à soi et aux autres, son métier. Coach spécialisée dans l’aide et le soutien aux mamans actives épuisées, elle s’est donné pour mission d’aider celles et ceux qui ont envie de transformer leur sentiment d’usure, de vide, de « figurant » dans la vie des autres en opportunité d’agir pour soi en toute simplicité pour redonner des couleurs au quotidien et donner vie à de nouvelles opportunités et à ses rêves. Son objectif : permettre aux personnes qui sollicitent ses services de créer un présent et un avenir dimensionnés pour eux et par eux en les aidants à trouver comment concrétiser leurs envies (confiance en soi).
http://www.magnifiquementimparfaite.com

VOIR TOUS SES ARTICLES

HB-article-ce-soir-jai-pete-les-plomb

Ce soir, j’ai pété les plombs

Se contenir, se gérer, lâcher-prise…..

Nous avons tout à portée de main pour y arriver : une appli pour méditer, un coach, hypnothérapeute (j’en fais partie ;), un sophrologue, le yoga, le sport, la création artistique, un hobby quel qu’il soit…

Et pourtant… ce soir, j’ai pété les plombs !

Aucun signe annonciateur

J’aimerais pouvoir me retrancher derrière une mauvaise journée, une avalanche d’ennuis, un stress particulier lié à un évènement ou une accumulation. J’aimerais… Mais, il n’en est rien ! J’ai passé une super journée et aujourd’hui j’ai même eu du temps pour moi et pourtant… ce soir, j’ai pété les plombs !

Je pourrais analyser pendant des heures et décortiquer ma journée, la semaine passée, mais rien à faire : ce serait de l’excusite aigüe !

  • Est-ce que j’étais consciente que c’était disproportionné au moment où je me suis mise à hurler comme une demeurée ? Oui oui
  • Est-ce que je connais et maîtrise des outils de relaxation ou autre pour redescendre en pression ?! Evidemment, c’est mon job… Lire la suite…
HB article fab - coeur chaises nadine

Le coeur entre deux chaises

Famille recomposée et amour composé.

Tomber amoureuse est une chose extraordinaire… J’ai eu cette chance plusieurs fois dans ma vie.

Les quatre fois où cela a été une évidence pour moi, comme un coup de bonheur en plein cœur :

  • Quand j’ai fait pipi sur un petit bâtonnet blanc et bleu en décembre 2003 et qu’un trait est apparu <3
  • Quand j’ai regardé avec un espoir démesuré apparaitre un trait sur un 2e bâtonnet (blanc et rose cette fois car ça devait être une autre marque ;)) en septembre 2006 <3
  • Quand je me suis sentie barbouillée d’une manière que je connaissais déjà bien en janvier 2012 <3
  • Et quand j’ai retrouvé cet ami d’enfance que j’aimais bien et que j’ai compris au 1er regard que c’était lui et personne d’autre <3

Sur le papier, c’est magnifique…  Un vrai conte de fée….. Oui mais voilà :

« L’homme que j’aime n’est pas le père de mes filles… enfin pas de toutes ! »

Lire la suite…

maman-en-formation

Maman en formation

Ma fille ainée l’a bien résumé :

« Moi, je n’avais pas le droit de faire tout ça ! »

C’est vrai ! Elle a raison.

Ca peut lui sembler injuste. Je le comprends. J’ai changé. Je ne suis plus la même maman qu’avant.

Pourquoi j’ai changé

Certains diront que c’est l’âge, l’expérience.

Ils ont raison. En partie.

D’autres que c’est l’usure. Que je suis plus laxiste.

Ils ont raison aussi. En partie.

De mon point de vue, c’est un tout.

Un mélange de tous ces constats faits : Lire la suite…

ado cherie

Toi aussi, tu m’as manquée mon ado chérie…

La garde alternée, c’était dur au début. Et avec le temps, j’ai appris à m’en accommoder et composer avec ses avantages et ses inconvénients.

C’était sans compter sur l’entrée de mon aînée dans cette période si particulière : l’adolescence.

Pourtant prévenue

On m’avait dit :

« Tu verras, l’été après la 6e, c’est foutu… Elle va changer. »

L’été est passé… et rien ! Ma petite fille adorée était toujours là. Certes, un peu plus préoccupée par ses copines que par les discussions de famille mais elle était toujours la même.

J’avais lu quantité d’articles, de témoignages…. Lire la suite…

chez papa

« C’est mieux chez papa ! »

C’est mon lot de maman divorcée de devoir subir le récit des activités trop géniales faites chez papa à chaque fois que je récupère mes filles.

Je dois l’avouer, non seulement ça me gonfle mais surtout au fond, cela me rend jalouse.

Coupable d’être jalouse serait plus exact car comme je l’entends si souvent :

« L’essentiel c’est que tes filles soient heureuses ! » Lire la suite…

Woman sitting on a park bench

Marre de devoir penser à tout…

Mettre un goûter dans le sac, acheter du pain pour le sandwich de demain, appeler l’assurance… ne surtout rien oublier et le tout en étant déjà bien occupée.

Un petit coup de main ne serait pas de refus ! Mais ce n’est pas si simple.
Combien de fois des mains de bonne volonté, hésitantes ou peu initiées à la tâche à accomplir ont tenté de m’aider maladroitement pour s’entendre dire :

« En même temps, si c’est pour faire ça, je pouvais le faire toute seule ! »

C’est bien compliqué tout ça.
Entre le boulot, les enfants et les aléas du quotidien, je me sens parfois bien seule avec un cerveau en cocotte-minute. Lire la suite…