La Rédaction

La Rédaction

VOIR TOUS SES ARTICLES

HB-6 fausses couches

J’en suis à ma sixième fausse couche

Nous avions un rêve.

J’ai 32 ans, je suis mariée depuis 4 ans. Le mois dernier, j’ai fait ma sixième fausse couche précoce.
Je me considère donc comme maman de 7 enfants mais qui sont au ciel. Ce qui adoucit quelque peu ma peine.

Issue d’une famille nombreuse (dix enfants), j’avais ce doux rêve d’avoir moi aussi à mon tour une petite famille. Plus jeune, je m’occupais de garder des enfants, j’aimais cela.

Je me suis mariée et nous avons, avec mon époux, commencé à vouloir concrétiser ce rêve d’être parents. C’était excitant ! Fonder une famille, ce à quoi nous nous sommes engagés. Nous avions le projet fou d’avoir cinq enfants.

Mais la vie en a décidé autrement.

J’ai commencé par faire deux fausses couches inexpliquées la première année. Nous ne nous formalisons pas, en se disant que ça arrive à beaucoup de femmes et de couples.

L’année suivante, une autre fausse couche qui succède au bonheur de découvrir que l’on est enceinte. Un an plus tard, encore une fausse couche.

Décidément, il y a quelque chose qui ne va pas.

Lire la suite…

HB-vignette YT elsa temoignage village

Portrait de fabuleuse : “J’ai appris à apprécier les petits trésors du quotidien”

Après la naissance de ses enfants, Elsa a subi son quotidien jusqu’à voir comme une corvée les temps passés avec ses deux filles, âgées aujourd’hui de 7 et 4 ans.

Après un an dans le Village, cette maman de 33 ans a appris à changer de regard sur sa vie en acceptant qu’elle a le droit à l’erreur. Lire la suite…

HB-vignette YT france arg temoignage village

Portrait de Fabuleuse : “La gratitude m’a redonné du pouvoir sur ma vie”

Après la naissance de sa première fille il y a trois ans, France s’est retrouvée prise en otage entre deux injonctions : celle de la “working mum” et celle de la mère parfaite.

Prise dans une spirale infernale d’idées noires, elle a essayé de faire face jusqu’à l’épuisement du burn-out qui l’a peu à peu isolée de son entourage, et en premier lieu de son conjoint et de ses enfants. Lire la suite…

HB-vignette YT louise temoignage village

Portrait de fabuleuse : “Apprendre à lâcher prise m’a libérée”

Louise a découvert la maternité à deux reprises : une première fois en accueillant la fille de son conjoint, une deuxième fois en donnant la vie à un petit garçon. Après cette naissance, elle se met beaucoup de pression pour construire une famille idéale et tombe peu à peu dans le burn-out.

Quand elle commence le Village il y a un an, elle découvre la force des échanges authentiques et bienveillants entre les participantes : elle comprend alors qu’elle n’est pas seule. Lire la suite…

HB-vignette YT france temoignage village

Portrait de fabuleuse : “Pour ma fille, j’ai appris à m’apaiser”

Elle se sentait comme “absente” de son quotidien ; elle était là sans être là.

France, maman solo d’une petite fille de 5 ans, a connu le burn-out maternel

et les affres de la culpabilité qui l’accompagnent. Le Village, qu’elle découvre par hasard, lui apprend à prendre soin d’elle et à reprendre confiance en elle. Elle témoigne aujourd’hui de son chemin vers l’authenticité qui lui a permis de renouer avec un quotidien plus léger et riche en projets : Lire la suite…

HB-article-mamie

Une grand-mère, c’est comme une mère en version augmentée

Elvine, maman et illustratrice du blog Maman dessine et rigole, nous livre sa vision des fabuleuses grands-mères !

Lire la suite…

HB-couv elvine

La mère Noël existe !

Elvine, maman et illustratrice du blog Maman dessine et rigole l’a rencontrée ! Lire la suite…

Capture d’écran 2018-12-14 à 17.32.33

Lettre à mes parents qui ont tout

Mes très chers parents,

Si je prends ma plus belle plume pour vous écrire, si je la trempe à l’encrier de la tendresse, c’est tout d’abord parce que je sais que vous raffolez des lettres manuscrites. Comme Maman se plaît à le répéter :

« Les paroles s’envolent, les écrits restent. »

Mais c’est également parce que Noël approche, et avec lui l’insoluble dilemme du choix du cadeau.

Car enfin, vous rendez-vous compte à quel point il est difficile de surprendre des parents qui ont déjà tout ?

Si, si, il me semble bien que vous avez tout !

Lire la suite…

HB-article-doudou open space

« Un doudou dans l’open space » : notre fabuleuse sélection

Comment concilier les rôles de mère, d’épouse, de femme présente sur le marché du travail ? Est-il possible de tout vivre en même temps ? Ces questions, au cœur de l’aventure des Fabuleuses depuis ses débuts, ont été abordées à l’occasion du colloque « Le défi des femmes » qui s’est tenu le 14 octobre 2017 à Paris. Les éditions Quasar publient les actes (1) de ce colloque dans lequel est intervenue Hélène Bonhomme, fondatrice des Fabuleuses au foyer.

Voici une « fabuleuse sélection » opérée parmi les interventions et qui peut nourrir la réflexion de chacune d’entre vous, là où elle se trouve : qu’elle soit bien chez elle ou au boulot, qu’elle se pose ou pas la question de changer de fonctionnement. Lire la suite…

HB-article-video drole

Mamans : à regarder en cas de coup de mou

Maman a un petit coup de mou ? Petit nécessaire de survie sous forme de compilation Youtube pour passer au travers des sales journées.

Lire la suite…

HB-article-bouquet-de-talents

Cet été, je dessine mon bouquet de talents

L’été rime avec relâche (un peu), fantaisie (beaucoup) et envie de se réinventer (à la folie). Pourquoi ne pas profiter de ce temps suspendu pour laisser parler ton imagination et faire le point sur tes talents d’une manière créative ? Pour cela, il te suffit d’une feuille de papier, de quelques feutres de couleurs et d’un peu de calme. On y va ? Lire la suite…

melanie dale

Flippantes, les autres mamans

Ce moment terriblement gênant où l’on est bien obligée d’emmener les enfants à l’aire de jeux mais où l’on donnerait tout pour être invisible, afin de ne pas avoir à croiser le regard des autres mamans, pour ne surtout pas avoir à faire la conversation… Voici une invitation à essayer quand même, signée Melanie Dale, auteure de Women are scary.

Quand vous êtes maman, vous passez des heures et des heures assise avec d’autres mères tandis que vos enfants tapent dans un ballon de foot, apprennent à faire des bulles dans la piscine et jouent des maracas en cours de musique. Lire la suite…

papa

De la part d’un papa

Entre hard core et glamour, épuisante et motivante : la vie d’une maman.

La journée a mal commencé. Votre enfant s’est introduit dans votre lit sans vous demander votre avis, puis a poussé un cri pour commander son biberon. Votre mari est énervé parce qu’il ne trouve pas les clés de la voiture, et vous vous sentez coupable parce qu’encore une fois, elles sont au fin fond de votre sac… Vous espérez pouvoir prendre une douche alors que les enfants jouent tranquillement, mais le bruit de l’eau qui coule déclenche en eux une crise de panique.

Votre moment de paix se transforme en scène de film d’horreur, parce que les enfants grattent à la porte en criant “Mamannnnnnnnn”.

Bref, la journée a mal commencé.

Et si c’était ça une journée normale ? Et si la frustration venait de la différence entre nos attentes et la réalité ? Cet écart qui nous fait regarder le verre à moitié vide, et nous donne cette sensation que la vie est injuste.

Et si on partait du principe que tout cela était normal ? Imaginez un soldat partant à la guerre, pensant qu’il allait pouvoir dormir tranquillement la nuit, prendre sa douche, faire des pauses café avec les copains et passer des coups de fil à sa famille pour raconter ses exploits.

Le soldat est mentalement préparé : on lui a dit qu’il allait en baver mais qu’il en était capable, et que l’objectif est de remporter la guerre. Il y aura sûrement des défaites, des batailles perdues mais il ne faudra jamais perdre de vue la finalité. Peut-être qu’on ne vous l’a jamais dit, alors je vais le faire maintenant :

vous êtes capable.

Chaque journée est une bataille. Vous êtes capable de la remporter. Cela ne veut pas dire que ça va être simple. Quand vous serez au front, au milieu de la brousse, il n’y aura personne pour vous dire combien vous êtes fabuleuse et capable. Mais ce qui fera votre réussite, c’est de croire au plus profond de vous-même que vous êtes une maman fabuleuse, capable de remporter la guerre.

Une journée de crise ? Pas grave.

Un nouveau jour se lève et une nouvelle bataille commence, je sais que je vais la remporter. La vie est une succession de défis, que ce soit à la maison, au travail, dans les relations… Ce qui fait la différence, c’est cette croyance en vous-même, que malgré vos erreurs votre identité ne change pas. Vous êtes une fabuleuse, peu importe les situations. Quelques blessures de guerre ne vous feront pas lâcher le front et ne changeront rien au fait que vous êtes et resterez à jamais une mère fabuleuse.

Au nom de tous les fabuleux : merci pour les guerres que vous menez chaque jour !

“Que vous croyiez que vous pouvez ou que vous croyiez que vous ne pouvez pas, vous avez raison.” Henry Ford

 

Ce texte de David Bonhomme est extrait du livre Il y a une fabuleuse dans chaque foyer – 50 pensées pour la révéler.