Axelle Trillard

Axelle Trillard
Axelle est d’abord et avant tout une femme... heureuse de l’être... et qui essaie de garder l’équilibre dans un quotidien un peu dense parfois - c’est sans doute pour cela qu’elle essaie de danser sa vie ! A son grand âge (si, si... née en 67 tout de même), elle commence à avoir pas mal d'expérience de la vie ! Mariée et à la tête d’une tribu de 6 enfants (dont un p’tit dernier porteur de trisomie 21), elle a créé la structure «ailesDemaman » (basée à Grenoble). Celle-ci propose des accompagnements aux femmes/mères qui veulent vivre dans une plus grande harmonie. Sa devise ? « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité » (A. de St Exupéry)
http://www.coaching-ailesdemaman.net

VOIR TOUS SES ARTICLES

HB-article-dedansdehors

“Dedans-Dehors” : le fragile équilibre

J’ai récemment déménagé dans une très (très très) grande ville. Et là, oh surprise ! je découvre le rythme de vie effréné des mères… Et telle une bonne grand-mère poule, je m’inquiète pour elles !

Car ce temps passé “à l’extérieur” de chez soi (dehors) – transports, réunions, déjeuners de travail, copines, courses, loisirs… – est  ÉNOOORME ! So what ? Lire la suite…

HB-article-mamans-28-mai

Et si maman n’était plus là ?

Mamans ! En ce 28 mai, vous avez de bonnes chances d’être l’héroïne du jour.

Mais si, en ce jour de Fête, vous pensiez à votre propre mère ? Où que vous en soyez dans votre aventure avec elle, elle mérite bien une petite attention aujourd’hui. D’autant plus que, si l’on en croit l’écrivain A. Cohen, la vie d’une maman est si brève…

(Ces lignes, écrites en duo et en écho à celles de Albert Cohen, utilisent des citations de l’ouvrage « Le livre de ma mère », un vibrant hommage à la mère de l’auteur, paru en 1954 chez Folio).

1- Vous avez de la chance,

votre maman est encore sur la Planète-Terre ? Réjouissez-vous encore et encore, c’est un beau cadeau que la vie vous fait. « Fils des mères encore vivantes, n’oubliez plus que vos mères sont mortelles (…) Soyez doux, chaque jour, avec votre mère. » Lire la suite…

HB-article-a-table-axelle

À TAAAABLE !

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi, le repas, ça me “bouffe” une énergie complètement folle. Et parfois, je me dis que la vie AVEC enfants, c’est bien, mais que la vie SANS repas, ce serait vraiment mieux. Et pourtant…

Pourtant un Bébé Fabuleux a besoin de se nourrir.

C’est comme un puits sans fond, un truc qui s’arrête jamais, un peu comme la roue du hamster qui tourne tourne tourne toujours toujours toujours. À peine un repas est-il terminé qu’il faut mettre le suivant sur le feu… Depuis que je fais partie de la caste la plus nombreuse du monde, à savoir celle des mères de famille (sans tablier, sans bigoudis, sans rouleau à pâtisserie mais mère de famille tout de même), je suis obligée de me plier à l’évidence.

Un enfant, ça ressemble parfois à un Ventre Ambulant et c’est non-négociable. Mais une fois le diagnostic établi, je fais quoi ? Lire la suite…

velo enfant fabuleuses maman

Des nanas ordinaires ?

« I had a dream… »

Oui, j’ai rêvé que tous les enfants handicapés étaient accueillis, et aimés. J’ai rêvé que tous les parents voyaient en eux une merveille. J’ai rêvé que la médecine arrivait à les soigner, avait des traitements pour leur rendre la vie moins lourde et plus douce. J’ai rêvé, pour ces enfants « extra-ordinaires » et pour leurs parents, d’un monde sans exclusion…

Et je suis allée à l’école.

Et j’ai vu que la réalité n’était pas si simple. J’ai entr’aperçu ces mamans « extra-ordinaires », tristes et joyeuses à la fois, parfois silencieuses, ou très discrètes. Pourquoi ? Parce que, bien souvent, elles culpabilisent. Parce qu’elles ont peur du regard des autres. Parce qu’elles n’ont pas forcément envie de parler de « ça ». Parce qu’elles ne sont pas sûres que leur enfant ait des copains à la crèche, à l’école… Alors elles sont tentées de se replier sur elles-mêmes.

Pourtant, ce sont des Fabuleuses comme les autres. Elles essaient, au quotidien, de tenir le cap… Elles tentent d’aimer leurs chéris… Elles se lèvent le matin, habillent la tribu, courent à l’école, bossent (un peu moins que les autres), pleurent (un peu plus que les autres), bizoutent leurs bambins (beaucoup plus que les autres)… Sauf qu’elles se sentent parfois un peu bizarres, comme « à côté » des autres mamans. Un peu comme une exclusion qui ne dirait pas son nom… Mythe ou réalité ?

Lire la suite…

jamais contente fabuleuses au foyer

Jamais contente

Incroyable !

J’en ai rêvé des années entières… alors que j’étais « sous l’eau » – au sens figuré bien sûr – avec mes chers bambins dans les pattes qui m’empêchaient de TOUT faire ou presque… notamment en vacances. J’en ai rêvé des nuits entières… alors que j’étais obligée de m’extirper du lit TOUS les matins pour les biberons ou le sein ou la colère ou le réveil bien trop matinal… J’en ai rêvé et c’est arrivé ! Lire la suite…

IMG_9308

Femme des Années 2016

Féministe, moi ? J’ai longtemps hésité à me positionner. Mais aujourd’hui je suis sûre de mon avis. OUI je suis féministe.  Je le suis si et seulement si le féminisme consiste en ce que les femmes soient toujours considérées comme des sujets, et jamais comme des objets.  D’ailleurs, comment pourrait-on ne pas l’être ?

Je suis aussi féministe car je veux que l’on respecte les femmes. Dans toute leur complexité, leur richesse et leur singularité. Et donc dans ce qui fait qu’elles sont différentes des hommes. Je suis donc une une féministe de la nouvelle génération, celle cherche une “3ème voie”…

Pour ce 8 mars, je suis partie “à la recherche de la Féminité Perdue”. Le résultat de ma quête est ici… Ces perles glanées au fil de mes lectures et de mon quotidien révèlent un peu (beaucoup, passionnément, à la folie !) le visage de la femme du 21ème siècle, de ses paradoxes, de ses contradictions et de son “génie”. Lire la suite…

osiris

Recoller les morceaux

Et si c’était ça, l’Art d’élever nos Fabuleux ?

Osiris, l’Egypte… tout un mythe, tout un monde englouti, il y a des milliers d’années. Et grâce à l’archéologue Franck Goddio et à son équipe, ce monde revit, sous nos yeux ébahis, à l’Institut du Monde Arabe (Paris). C’est bien beau tout ça – on en parlera même avec nos Fabuleux, histoire de parfaire leur culture G – mais quel rapport avec les Fabuleuses ?

Une statue (morte) retrouvée au fond des mers

Eh bien voilà. Écoutant le célèbre archéologue, j’ai eu une révélation ! Il expliquait, avec moult détails, ses découvertes maritimes. Une statue d’une divinité égyptienne retrouvée en 7 morceaux… qu’il a fallu aller chercher au fin fond des mers, nettoyer, dépoussiérer, astiquer, recoller, bichonner… Pour arriver à cette merveille qui trône à l’entrée d’un musée.  Lire la suite…

1

Fabuleuses, et aussi géniales

Parmi toutes les voix qui, au XXème siècle, se sont élevées pour évoquer la situation des femmes, il y en a une que l’on a peu entendue. Pourtant elle émanait d’une personnalité, et pas des moindres. J’ai nommé Jean-Paul 2. Mais quelle idée d’aller parler d’un pape sur un site dédié aux femmes !

 

Parce que je viens de relire sa « Lettre aux femmes », publiée il y a tout juste 20 ans. Et qu’elle m’a touchée en plein coeur. S’il y dénonce avec force (heureusement !)  les atteintes faites aux femmes (non-parité des salaires, violence, absence d’égalité des droits, abus divers), il affirme en parallèle un truc incroyable : nous sommes géniales ! Oui, vous avez bien lu, géni-ales. Lire la suite…