visu ARTICLE Defi 7j

7 jours de kifs, avec Hélène Bonhomme et Florence Servan-Schreiber

Ce matin-là, je m’étais levée du mauvais pied, empêtrée dans un stress gluant qui sentait à plein nez la to-do-list névrosée. Les yeux encore à moitié collés par une nuit trop courte, je me dirigeais à tâtons vers la cuisine, où deux petits hommes réclamaient leur pitance.

Je me sentais seule et à côté de mes pompes.

Et puis, je l’ai vu.

Il était là, juste derrière la fenêtre qui donne sur l’évier. Tout roux, avec un ventre blanc. Un adorable petit écureuil qui récupérait sa ration de noisettes, à 6h48 du matin, dans mon jardin.

Il est resté longtemps. Je l’ai regardé religieusement, comme on regarde un coucher de soleil sur l’Atlantique. Et ce matin-là, dans ma cuisine encore sombre, les yeux englués, je me suis souvenue de nos vacances dans les Landes, et de ma maman qui m’appelait “La petite fille aux écureuils”.

Tous les jours, même au milieu d’une maison, d’un cerveau ou d’un coeur en vrac, je voudrais avoir des yeux pour voir les écureuils. Je voudrais redevenir cette petite fille que j’étais, curieuse de tout, avec comme disait ma maman, “cette façon d’avoir toujours le nez en l’air des gens qui sont sûrs que chaque jour leur réserve une nouvelle surprise.”

Quand je me sens angoissée, submergée, apeurée, je voudrais des yeux pour voir :

  • le papillon jaune fluo qui danse derrière ma fenêtre,
  • la mimique concentrée de mon fils qui colorie dans son cahier,
  • la fumée odorante qui s’envole de mon thé chaud,
  • le rayon de soleil qui s’engouffre tout pile sur le post it collé à mon frigo,
  • la barbe de trois jours de mon fabuleux,
  • le gentil sourire de la factrice,
  • des gouttes de pluie sur une carte postale,
  • un écureuil roux qui fait sa récolte de noisettes dans mon jardin.

Il y a quelques années, l’une de mes lectrices m’a recommandé d’aller voir le travail de Florence Servan-Schreiber. Je ne savais que l’on pouvait être professeure de bonheur ! J’ai lu 3 kifs par jour ; pour la première fois, je découvrais les pouvoirs de la gratitude. J’apprenais que la gratitude est une émotion, qu’elle se cultive, qu’elle est un formidable antidépresseur et que littéralement, la pratiquer au quotidien, ça change la vie — non pas les circonstances de la vie, mais le regard qu’on porte sur elle — et c’est ce qui change tout.

J’apprenais que la gratitude, ce n’est rien d’autre que d’ouvrir les yeux pour réaliser que l’extraordinaire est déjà là, sous notre nez.

Plus tard, Florence m’a fait monter sur scène, en première partie de son formidable “Nous avons tous des super pouvoirs”. Puis elle m’a fait l’honneur de préfacer mon livre. Plus que cela, elle fait partie de ces gens qui m’inspirent : j’éprouve une grande gratitude, justement, d’avoir eu la chance de croiser son chemin.

Alors à l’occasion de la sortie de son livre “3 ans de kifs, le journal à compléter”, Florence et moi avons eu l’idée de terminer l’année en beauté. De clore cette année scolaire au rythme de nos kifs — ceux qui se cachent au creux de notre quotidien à mille à l’heure, tellement évidents qu’on ne les voit plus.

Et puisque kiffer dans sa tête est un bon début, mais que c’est de passer à l’action qui nous apporte les plus grandes satisfactions, nous sommes lancées un fabuleux défi : celui de kiffer pendant 7 jours d’affilée : 7 jours pour savoir POURQUOI, et apprendre COMMENT dire MERCI.

Non, pas pour être poli, mais pour tirer bien plus de sa propre vie !

Tu veux relever le défi avec nous ?

C’est par là :

visu bouton je releve le defi

profil-helene-chroniqueuse

Hélène Bonhomme est auteure, conférencière, fondatrice du site fabuleusesaufoyer.com et chroniqueuse sur lepoint.fr. Après une Khâgne, des études de philo, plusieurs années d’enseignement et plusieurs autres de rédaction web, elle devient mère au foyer. Elle commence à interviewer des femmes inspirantes et à mettre par écrit des pensées motivantes. Les aléas de ta vie de maman te font parfois oublier la fabuleuse qui est en toi ? Hélène t’envoie une piqûre de rappel chaque matin !

Je partage sur Facebook