54-2

50 nuances de Grey et 5 idées de lecture

Il y a celles qui ont lu le livre, celles qui sont allées voir le film, celles qui hésitent, celles qui sont sous le choc, celles qui se posent des questions… En ce qui me concerne, le phénomène Fifty Shades of Grey est l’occasion rêvée pour (enfin !) parler de sexe sur ce blog !

Je ne suis ni sexologue, ni auteur de sexy best sellers mais je suis une femme et je suis intimement convaincue que dans le sexe peuvent se cacher les plus terribles souffrances comme les plus beaux éclats.

Qu’on la pratique, qu’on ne la pratique pas, plus ou pas encore, qu’elle nous fasse souffrir, douter ou nous épanouir, nous avons toutes une sexualité, notre sexualité.

Et alors que nous n’avons aucun problème à nous former auprès des pros du sport, de la santé, du bonheur, de l’organisation ou du leadership, nous avons peu souvent le réflexe d’apprendre de ceux qui étudient, pensent et enseignent le sexe.

Parfois, on se dit que lorsque tous les domaines de notre vie iront mieux, le sexe aussi. Et si le sexe était l’un des domaines centraux de notre identité ? Et si on partait de là pour explorer notre vie ?

Voici 2 auteurs inspirants que je vous invite à suivre de près à travers 5 lectures :

therese hargot sexologue

 

Thérèse Hargot

1. Portrait d’une sexologue : faites connaissance avec Thérèse Hargot en lisant son interview pour Fabuleuses au foyer

grey carlton

2. Décryptage du phénomène 50 nuances de Grey vs le procès du Carlton : un entretien avec Thérèse Hargot pour le Figaro Vox, ou pourquoi « il y a un art pour utiliser les fantasmes. Ils sont au service des personnes, et non l’inverse. »

love generation

3. Love generation : Thérèse Hargot développe un projet pilote qui a pour objectif de fournir une éducation affective, relationnelle et sexuelle en milieu scolaire. Sur son blog Les chroniques philosophiques d’une sexologue, elle propose une section spéciale, à suivre absolument si vous êtes parent d’ado !

fifty shades of grey

Ed Young (en anglais)

4. Fifty Shades of They : cinquante pensées pour raviver vos relations. Dis-moi qui sont tes amis et je te dirai qui tu es… 50 messages d’espoir pour vos amitiés, votre couple, vos relations professionnelles et familiales.

sexperiment5. The Sexperiment : non aux « sexcuses », c’est parti pour une noiuvelle « sexpérience » ! Parce que ce n’est pas le manque d’amour qui rend les mariages monotones… C’est le manque de passion ! Un livre qui a profondément marqué les premières années de notre mariage et que je vous invite à lire à découvrir absolument !

 

 

Je partage sur Facebook
  • Myriam

    très bonne idée …. c’est souvent un sujet tabou mais qui est si mportant et essentiel. Avec des amis nous avions lu ensemble « la sexualité selon Jean Paul II  » et nous avions découvert toute l’importance aux yeux de ce pape de la sexualité. C’est magnifique et essentiel pour lieu l’acte sexuel, la communion entre 2 êtres qui s’aiment.

  • Isabelle Thorens

    Un jour, quelqu’un m’a parlé de 3 types d’intimités : émotionnelle, spirituelle, sexuelle. Quelles que soient nos croyances ou nos principes, s’accorder et faire grandir ensemble notre intimité dans ces trois domaines permet (semblerait-il) de trouver un « certain » équilibre. Si je travaille à construire une intimité sexuelle stimulante, créative, intéressante, satisfaisante, communicative et à l’écoute mais que je ne mets pas ces mêmes composantes/compétences à l’action dans mon quotidien alors je néglige l’importance de l’intimité émotionnelle, celle du partage, du quotidien, des douces routines et de l’échange banal mais fort précieux des journées… cela se ressentira dans ma vie de couple et des tensions naîtront rapidement même si ma sexualité est « épanouie » à mes yeux…idem pour le domaine spirituel (si cela compte ou existe dans notre vie). Ce petit jeu d’équilibriste me pousse à chercher (je dis bien à chercher, pas forcément à trouver :-)) l’échange et le partage partout, en tous temps, histoire d’en profiter sous la couette mais aussi dans la gestion du quotidien… bref… c’était ma petite réflexion du jour 😉

  • Intéressant ! Merci pour le partage ! Dans The Sexperiment, Ed Young décrit assez bien les va-et-vient entre les différents types d’intimités.